Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Aumeville-Crasville

Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe(1/3)

 Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe (1/3)

~~Une visite organisée par l'association "Chateaux et manoirs en scène" me donne l'occasion de revenir sur cette commune de Crasville, en complément des autres publications (catégorie "Aumeville-Crasville").

 Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe (1/3)

 

L'église sainte Colombe est particulièrement intéressante par son mobilier XVIIIème.

On peut lire sur un élément de mobilier de 1769 " Tous les ouvrages qui sont dans cette église ont été donnés par M. le Gallois, curé de ce lieu et ont été faits par G. Godefroy de cette paroisse, demeurant à Morsalines. 1769".

une autre inscription découverte par Claude Guillouf, à l'occasion de la restauration du rétable en 1999, inscription que nous n'avons pas vue mais signalée par le docteur Michel Guilbert dans son ouvrage consacré aux églises de la Manche -société d'archéologie et d'histoire de la Manche.

"Les autels ornements armoire d'église cloche fondue, tout ce qui est dans cette église a été donné par Mr. Le Galois de Tocville, curé de ce lieu tout coûte plus de 1200 (livres). Trohel peintte 1773"

 Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe (1/3)

Visite archidiaconale, le 24 août 1752 du chanoine Jacques Lefèvre-Duquesnoy, archidiacre du Cotentin, vicaire général :

"(...) On a fait réparer tout au mieux la couverture de la tourre, celle de la nef nous a paru en bon état, ainsy que celle de la sacristie. Nous ne parlerons de tout ce qui conserne le coeur et la contretable du maître-autel, attendu que l'on adressé procès verbal qui devrait être exécuté. L'allée de la nef a besoin d'être réparée attenant la grande porte. Les fonts baptismaux sont en état ainsy que les confessionaux (...) . (AEC., A.D.C.XXVIII)

:

 

Visite archidiaconale, le 31 mai 1756 du chanoine Jacques Lefèvre-Duquesnoy, archidiacre du Cotentin, vicaire général :

réparation en cours de la couverture. Choeur en mauvais état

"(...) on achève présentement la couverture de la nef, du côté midy, et celle du septentrion nous a paru en état. On nous a dit qu'on a exécuté d'une façon solide et suivant le procès verbal des experts la réparation de la couverture du choeur. Il ne reste plus qu'à la porgeter à chaux et sable. On a fait quelques légères réparation en ardoises. L'intérieur de l'église est tenu proprement. Nous enjoignons de faire repaver l'entrée de la ne, et notament autour des fonts baptismaux.

Les reste de la nef est en bon état et les bancelles sont uniformes et les planchés en fort mauvais état. (...)"

 

Ce qui suit est fort intéressant

 Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe (1/3)

" (....)Nous enjoignons à ceux qui par usage les occupent de les faire répoparer au plutost, fautte de quoy, ells seront concédées à d'autres personnes à condition de les faire réparer et entretenir. Le lambry au-dessus des chapelles de la nef est en fort mauvais étét. Nous enjoihnons de le faire réparer ainsy que de faire repeindre les contretables des petits autelles et d'y faire mettre des devants d'autel en bois peint au lieu d'étoffe.

Le pâvé du choeur n'a point été encore relevé ni réparé, ny les vitres raccommodées, ainsy que l'intérieur du choeur regraté et reblanchy ainsy qu'il est porté au procès-verbal desdittes réparartions. la contretable nous a paru très bien raccommodée et on l'a fait peindre proprement et redorer l'ancien tabernacle qui a paru en état de resservir (...)"

(A.E.C. , A.D.C. XXIX) cité par docteur Michel Guilbert, société d'archéologie et d'histoire de la Manche.

 Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe (1/3)

Eglise restaurée par les curés assermentés

" (...) Le calme revenant après la tempête, M. Viel -Noël Pierre Viel 1788 1833, curé de Crasville - fit restaurer l'église et refaire un tronc à la statue de Ste Colombe par les potiers de Sauxemesnil; elle avait été brisée au commencement de la Révolution, dans le jardin de Jean Dorey à coup de bâton par quelques exaltés. La tête fut épargnée. (...)"

D'après Jean Bapttiste Lecaht p 380

Pourquoi un gant noir, un gant blanc ?

Pourquoi un gant noir, un gant blanc ?

 Visite à Crasville : l'église Sainte Colombe (1/3)

Pendant la Révolution

" L'église de Crasville fut pillée; deux cloches, les chandeliers, croix, vases sacrés, ornements, tout fut enlevé et porté au district. On essaya mais sans succès, d'abattre le Christ; la croix du cimetière fut brisée. jean Dorey, Sylvestre Lefèvre et M. Robert Pillet, curé intrus, enlevèrent les statues de Ste Colombe, St Sylvestre et de Ste Barbe pour les soustraire à la ruine et à la profanation sacrilège des révolutionnaires; ils les endirent à l aréouverture des églises. La statue de la Ste Vierge seule resta dans l'église; elle fut respectée. (...)"

A.D.M. fonds Hulmel 140 J 4/96

Statue pierre XVIème

Statue pierre XVIème

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog