Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Tocqueville, #Normandie, #communes-Collectivités

24 avril 1848..... marchons, marchons ....

Aux urnes citoyens 11 juin 2017

"Les Huns sont passés"

"Les Huns sont passés"

Je reprends ici une publication de janvier 2016, je la trouve particulièrement d'actualité. du 24 avril 1848 .... au 11 juin 2017.

J'aimerais que ces quelques lignes aident à convaincre quelques hésitants à se rendre selon leur mode locomotion préféré dans leur bureau de vote. Après entre les treize candidats et le vote blanc chacun peut faire son choix.

1848 Tocqueville,

marchons, marchons ....aux urnes citoyens

24 avril 1848..... marchons, marchons ....aux urnes citoyens 11 juin 2017

Alexis de Tocqueville (1805-1859) député, président du conseil général de la Manche, ministre des affaires étrangères sous la seconde république, opposant à Napoléon III, est resté célèbre par ses écrits, notamment "de la démocratie en Amérique". Ces écrits sont d'une incroyable actualité.

Aujourd'hui je vais regarder ces propos par le petit bout de la lorgnette avec le compte rendu de la journée du 24 avril 1848, jour d'élection dans la Manche des députés à l'Assemblée Constituante.

Pour ce scrutin au suffrage universel seul les mâles de plus de vingt ans ont droit de vote. Elu, Tocqueville proposera que dans la future constitution soit inscrit le suffrage universel (hommes et femmes), il ne sera pas suivi, on sait qu'il faudra attendre presque cent ans pour que cela soit réalité.

La commune de Tocqueville appartient au canton de Saint Pierre Eglise et le vote a lieu au chef lieu de canton.

Alexis de Tocqueville écrit :

"Nous devions aller voter ensemble au bourg de Saint-Pierre, éloigné d'une lieue de notre village. Le matin de l'élection, tous les électeurs, c'est-à-dire toute la population mâle au-dessus de vingt ans, se réunirent devant l'église. Tous ces hommes se mirent à la file deux par deux, suivant l'ordre alphabétique. "

et il poursuit :

"Je voulus marcher au rang que m'assignait mon nom, car je savais que dans les pays et dans les temps démocratiques, il faut se faire mettre à la tête du peuple et ne pas s'y mettre soi-même."

Combien étaient-ils ?

" Au bout de la longue file venaient sur des chevaux de bât ou dans des charrettes, des infirmes ou des malades qui avaient voulu nous suivre ; nous ne laissions derrière nous que les enfants et les femmes ; nous étions en tout cent soixante-dix."

A cette époque la population de la commune était comprise entre 650 et 700 habitants. Si on admet que tous les mâles de plus de vingt ans sont rassemblés cela fait au moins 480 femmes, enfants, jeunes de moins de vingt ans.

1 lieue = 4828mètres

La suite me paraît intéressante, si Alexis prend sa place dans l'ordre alphabétique il ne perd pas de vue sa défense et campagne électorale. Campagne qu'il avait menée en participant le 2 avril à un banquet républicain

"Arrivés au haut de la colline qui domine Tocqueville, on s'arrêta un moment ; je sus qu'on désirait que je parlasse. Je grimpai donc sur le revers d'un fossé, on fit cercle autour de moi et je dis quelques mots que la circonstance m'inspira. Je rappelai à ces braves gens la gravité et l'importance de l'acte qu'ils allaient faire ; je leur recommandai de ne point se laisser accoster ni détourner par les gens, qui, à notre arrivée au bourg, pourraient chercher à les tromper ; mais de marcher sans se désunir et de rester ensemble, chacun à son rang, jusqu'à ce qu'on eût voté. «Que personne, dis-je, n'entre dans une maison pour prendre de la nourriture ou pour se sécher (il pleuvait ce jour-là) avant d'avoir accompli son devoir.» Ils crièrent qu'ainsi ils feraient et ainsi ils firent"

La marche a porté conseil et la harangue porta ses fruits:

"Tous les votes furent donnés en même temps, et j'ai lieu de penser qu'ils le furent tous au même candidat."

Le scrutin lui sera favorable, dans la Manche parmi les 15 élus il fut élu en troisième position avec 110.704 voix derrière Vieillard et Havin les deux commissaires de la République. Jean Louis Benoît commente "paradoxalement, l'agitation révolutionnaire de 1848 et le suffrage universel aboutissent à l'élection en nombre de vieux aristocrates, de membres du clergé et de grands propriétaires, ce dont Tocqueville est plus choqué que surpris"

le château de Tocqueville

le château de Tocqueville

Les citations sont extraites de "TOCQUEVILLE " par Jean-Louis Benoît, page 479, extrait d'un page de "Souvenirs de 1848

 

 

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog