Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le camembert : le vrai au lait de vache normande

Publié le par Ph L

Le camembert :
le vrai au lait de vache normande

Le camembert : le vrai au lait de vache normande

"L'invention" (1791) du camembert est en général attribuée à Marie Harel, dans une localité de l'Orne, Camembert . Mais en 1708 Thomas Corneille citait déjà le fromage de Camembert.

Dans son Dictionnaire universel géographique et historique, publié en 1708, Thomas Corneille écrivait qu’« il se tient à Vimoutiers tous les lundis un gros marché où l’on apporte les excellents fromages du pays de Camembert »

Le camembert : le vrai au lait de vache normande

Il est difficile de s'y retrouver dans le camembert de Normandie et le camembert fabriqué en Normandie, le camembert au lait cru et le camembert au lait pasteurisé, filtré...

Désormais l'AOP (appellation d'origine protégée) va réguler à partir de 2021, une plus grande quantité de cette fabrication. suite à des négociations à l'INAO, entre les industriels et les tenants de l'AOP.

La nouvelle AOP oblige à
- 30% minimum de lait provenant de vaches de race normande (50 aujourd'hui) avec extension de la zone géographique (Manche, Orne, Calvados et parties Eure et Seine-Maritime)
- Obligation de pâturage pendant au moins 6 mois en Normandie (25 ares d'herbe par vache)
- Interdiction des OGM
- Autorisation de lait pasteurisé

 

Les tenants de l'ancienne AOP obtiennent une "AOP plus" avec la possibilité d'ajouter la mention "Authentique" ou "véritable pour les camemberts fabriqués au lait cru et moulés à la louche.

Le camembert : le vrai au lait de vache normande

 Depuis 1983, le Camembert de Normandie bénéficie de l’Appellation d’Origine Contrôlée, et depuis 1996 il est également Appellation d’Origine Protégée.

Le camembert de Normandie appartient à la famille des fromages à pâte molle et à croûte fleurie. Il est fabriqué à partir d’un lait cru, produit par des vaches de race Normande qui pâturent plus de 6 mois dans l'année.
C'est à partir d'un caillé faiblement divisé, moulé en cinq couches successives (avec un temps de repos entre chaque couche) et égoutté, que le Camembert de Normandie est élaboré.

Il est de forme cylindrique de 3 cm d'épaisseur et d'un diamètre variant entre 10,5 et 11,5 cm. Il doit peser au moins 250g et présenter au moins 115g d'extraits sec et 45% de maitières grasses.

Sa croûte fleurie et fine de couleur blanche (Pénicillium candidum) peut être parsemée de pigmentations rouges (Brevibacterium linens), selon le temps d'affinage.

Sa pâte est lisse et souple, de couleur ivoire à jaune clair lorqu'il est affiné "à coeur".
Demi-affiné, il reste, au centre de la pâte, un "noyau" blanc central de 2 à 3 mm.
A 35 jours d'affinage, on dit qu'il est "fait à coeur" !

Il est obligatoirement commercialisé dans une boîte en bois.

 

Le camembert : le vrai au lait de vache normande
Le camembert : le vrai au lait de vache normande

Pour les intéressés à titre d'information un fichier qui décrit le cahier des charges à des modifications près de 2013.

A titre personnel je resterai fidèle au camembert au lait cru provenant de vaches normandes.

Commenter cet article