Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les guerres napoléoniennes (2/X)

Publié le par Ph L

Les guerres napoléoniennes (2/X)

Les guerres napoléoniennes (2/X)

Je tiens en préambule à préciser que je ne m'inscrit pas dans la polémique "commémoration", "célébration" qui s'anime un peu partout.

J'ai eu, à l'occasion de cérémonies du 11 novembre et 8 mai de lire les noms des victimes de guerres inscrits sur le monument aux morts. Pour 1914-1918 j'ai essayé d'aller plus loin qu'un simple nom d'où ma publication du 11 novembre 2020 .

Sur le même principe, avec en plus des motivations liées à des recherches généalogiques familiales, j'ai entrepris voilà quelques mois de faire un travail sur les soldats de Napoléon aidé en cela par de nouvelles publications sur le site "mémoire es hommes"

 

Les guerres napoléoniennes (2/X)

BAUDRY Jacques, Bon.

fils de Thomas Baudry et Bonne Lebresne
domestique
né en 1783 à Valcanville

Visage long
front large
yeux roux
nez ordinaire
bouche grande
menton rond
cheveux, sourcils châtains

43ème régiment d'infanterie de ligne

admis le 30 vendémiaire an 14 (22 octobre 1805)
arrivé au corps le 16 brumaire an 14 (7 novembre 1805)

Mort à l'hôpital de Francfort suite de gale le 22 septembre 1807

Donc participation possible  à la bataille de IÉNA (14 octobre 1806) Valcanville - Iéna sont distants de 1257 km.

Le 43 ème régiment d'infanterie de ligne est créé en 1803.
de 1806 à 1808 il fait partie du 4è corps de la Grande Armée et participe à la bataille de Iéna. De 1808 à 1814, au sein de l'armée d'Espagne, il est engagé à la prise de Bilbao, à la défense d'Osuna

A suivre

Commenter cet article

florentin978 22/03/2021 14:55

Napoléon, prestige de notre Histoire. Il n'empêche, ce fut l'un de ses plus grands assassins. Et je le dis sans vouloir faire de polémique. C'est mathématiquement factuel. ...