Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Saint Vaast la Hougue
  Large des 12 milles : ouverture à la coquille 01/10/2012
Avant la dégustation, un coup de gueule
               2012-2909-0093-copie-1              
 Samedi 28 septembre, tous les bateaux sont à quai et rutilants sous un soleil automnale. lundi sera un grand moment, ouverture à la coquille au large des 12 milles.
 2012-2909-0094
 A l'image du Jean Renet, les coquillards affichent les dragues sur le côté ou à l'arrière avec bien visibles les nouvelles fixations remises en état.
 2012-2809-0030
 Jeudi 27 (et non 28 comme pourrait laissait apparaître la numérotation des photos), fin d'après midi, va et vient dans le port avec les bateaux qui rentrent ou ceux qui partent ou vont s'accoster contre la digue à l'extérieur du port en prévision du départ à 4h00 du matin.
 2012-2809-0041
 2012-2809-0044

  L'ouverture de la pêcha à la coquille était très attendue. Le stock d'après les estimations de l'IFREMER s'annoncent importants. Pourquoi pourraient-ils être conséquents. Depuis environ 25 ans les pêcheurs s'imposent une règle avec des quotas, des tailles mini, des nombres de jours et d'heures de pêche limités. Quelquefois entre les comités régionaus de haute et basse Normandie il existe des divergences mais une protection de la ressource est assurée.

Cependant la coquille n'est pas une espèce communautaire et les navires anglais ne se sont pas privés de venir prélever dans le stock avec des unités nettement plus importante que celles des pêcheurs normands      

2012-2809-0045

  Idéologiquement  je suis plutôt à classer parmi les "européanistes" mais il ne faudrait pas beaucoup de faits comme celui là pour que je devienne "noniste", d'où mon coup de gueule d'aujourd'hui.

Les réglements européens pour préserver la ressource imposent sur certaines espèces comme la raie, des quotas sans distinction de type de pêche, de capacité des unités, j'ai déjà eu l'occasion de m'indigner à propos des cordiers.

Mais ici, nous sommes face à des professionnels qui s'organisent pour préserver la ressource, s'abstiennent de pêcher en période de reproduction, donc qui appliquent les principes du droit européen et résultat on ne les soutient pas dans leur effort. Shame .. shame...  shame.     

 2012-2809-0035

  Les autorisations de pêcher ont été données sur des zones exemptes de risque ASP, mais je conseille toujoursen préparant les coquilles d'ôter la poche noire sans la crever. La toxine ASP (acide domoïque) se trouve dans les coquilles Saint-Jacques de certaines zones de pêche (zones intrerdites). Cette toxine est due à la présence de micro-algues du genre Pseudo-nitzschia. En se nourrissant par filtration, la coquille Saint-Jacques ingère cette micro-algue et concentre la toxine ASP dans son hépatopancréas (poche noire), d'où la recommandation que j'ai faite, du mêmetype que la précaution que l'on prend en préparant une volaille quand on ôte le fiel du foie.

En attendant bonne dégustation ...        

          Carte-StJacques-2012-020

          Zones 1,2,3,4,5 : Baie de seine, ouverture vers décembre

Zones 6,10,13 Zones sans restriction.

Zones 7,8, 11, 12, 14,15 avec éviscération

Zone 9 : pêche interdite.

Documents affaires maritimes, retrouver les documents originaux, au format .pdf, un clic ici.   

Conservation et exploitation des ressources de mer. réglementation européenne      

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Pêche et ostréiculture

 

La moule de Barfleur Mytilus Edulis 
moules-archives-020

  Communiqué de presse (IFREMER) 

Dans le cadre d'une étude sur les gisements de moules de l'Ouest de la Baie de Seine, l'IFREMER et le Comité Régional des Pêches de Basse-Normandie vont lâcher 6 bouées dérivantes entre Luc sur Mer et Grandcamp Maisy (Côtes du calvados)       

Zonage-moules-010.jpg
          D'après des documents IFREMER
  12_09_20_CP_moules-020.jpg
 2012-2806-0134

           C'est fin des années 1970 (1978) que des pêcheurs de Saint Vaast, rejoints par des pêcheurs de Grandcamp ont commencé l'exploitation des gisements de moules en eaux profondes, redonnant ainsi une  forte activité au port de Barfleur. des armements de Granville se joindront aux locaux.

Cette nouvelle activité sera une des raisons de la création du Comité Local des Pêches du Cotentin.

Assez vite vont survenir des difficultés liées pour les nouveaux venus dans le métier, à la monopêche. Difficultés dues à une surpêche mais aussi à une irrégularité dans le renouvellement du stock et à un manque de connaissance sur le sujet. Il faudra au moins une année fermer cette pêche.

Le Comité des pêches parvient à une organisation de la profession avec licences, et quotas. une chargée de mission procède à l'étude de ce bivalve et à sa pêche.

  barleur-mouliers1.jpg

         

         Chaque année se repose la question de savoir si le naissain s'est bien implanté... et le phénomène n'est toujours pas éclairci.

Dans le années 90, Jean-François DUBOST professeur de biologie au collège de Saint Vaast la Hougue mène une expérience avec ses élèves : il lance des bouteilles à la mer et à partir des retours (surprenants parfois) et résultats obtenus il arrive à la conviction que les moules dites de Barfleur proviennent de larves venues des gisements naturels des côtes du Calvados.J'ai envie de dire que les bouées qui vont être lancées sont la version actuelle et modernisée des bouteilles de Jean-François. L'expérience a bien sûr pour but de mieux connaître la courantologie et donc de mieux comprenfdre l'impla,tation du naissain.

          Stades larvaires de la moule (document IFREMER)
Pour compléter ce rapide historique il faut signaler (en faisant très bref) les obligations faites d'un point de débarque d'où la création de bassins et de l'atelier. Mais là il me faudrait écrire un roman, je me réserve quelques chapîtres pour plus tard.                  
  debarque-092012-0053.jpg

Documentation             

http://envlit.ifremer.fr/content/download/34084/281640/version/1/file/moule.pdf

 

 http://wwz.ifremer.fr/lern/Aide-a-la-decision/DILEMES      

  moules-2010-110

Production de 5000 tonnes à 10 000 tonnes nous sommes loin des plus de 20 000 tonnes des premières années.

S'il y a eu baisse quantitative, l'amélioration qualitative est évidente.

A titre d'exemple le label Normandie fraîcheur mer et peut être bientôt une IGP (Indication Géographique Protégée)

Moule de pêche de Barfleur

En 2011, le Groupement Qualité NFM a de nouveau participé à la prospection moules organisée par le CRPBN, IFREMER et INTECHMER afin d’évaluer l’indice de condition

sur les gisements. prélèvements d’avril et de juin, la qualité des moules sur le gisement de Réville, seul gisement ouvert et exploité, s’est révélée excellente (IC de 32 et 31%).

La campagne de pêche et la période d’identification NFM des moules de l’Est-Cotentin a duré 6 mois ½, du 14/06/11 au 30/12/12.

commercialisation de Moule de Barfleur NFM a atteint 892 tonnes, soit la

meilleure saison depuis le démarrage de la démarche en 2001. Cela représente une hausse de 97.8% par rapport à l’année précédente.

Pourtant en 2011, seul 5 des 6 adhérents précédents ont pu participer à la démarche ;

l’armement Le Hintar ayant subit un incendie du navire.

           

L'indice de chair moyen a été de 34% (24 à 44% suivant les lots) pour 115 moules/kg (69 à  175 suivants les lots) et une taille moyenne de 51 mm (variation de 45 à 59 mm). La présence de crabes a été faible (17%) comme celle des épibiontes (2%) et de moules cassées (3%).

Les contrôles et suivis ont été réalisés bi hebdomadairement au Centre de Débarque à

Barfleur ; pour tous les navires adhérents afin de suivre au mieux le niveau de qualité des moules. Sur les 146 contrôles et suivis effectués au Centre de Débarque à Barfleur, 23 lots se sont révélés non conformes (moules cassées par fragilité de la coquille jusqu’à la semaine 38 et présence faible de sédiment en tout début de saison).

Pour le consommateur, la moule de Barfleur Normandie Fraîcheur Mer,

c’est une quadruple garantie :

> GARANTIE D’ORIGINE SUR LES GISEMENTS NATURELS

Les moules de pêche (Mytilus edulis) sont pêchées de manière traditionnelle,

à l'aide d'une drague, sur les gisements situés à l’Est du Cotentin.

> GARANTIE DE QUALITE

Charnues, propres, dessablées et non abîmées, les moules de Barfleur NFM répondent

à des critères de qualité exigeants (eaux de catégorie A, propreté de

la coquille, taux de chair ≥ 23%). Les moules ne mesurant pas la taille conforme

(au moins 4 cm) passent au travers d’une grille de tri et sont rejetées à l’eau

sur les lieux de pêche, pour un meilleur respect de la ressource. A terre, elles sont ensuite placées en bassin de dessablage au centre de débarque de Barfleur

pendant 4 à 6 heures.

> GARANTIE DE FRAICHEUR

Expédiées immédiatement dès leur sortie des bassins de dessablage,

les moules arrivent bien vivantes sur l’étal des poissonniers en moins de 36

heures depuis leur capture en mer.

> GARANTIE DE TRAÇABILITE

Les Moules de Barfleur sont soumises à un double étiquetage. L’étiquette sanitaire

obligatoire comporte notamment le nom et l’adresse de l’expéditeur,

la date de conditionnement, le mode de production, le poids et le N° de lot.

Une étiquette commerciale « Moules de Barfleur Normandie Fraîcheur Mer

» accompagne l’étiquette sanitaire : elle signe la qualité des moules sauvages

de Barfleur, garantit l’origine du produit et assure une traçabilité totale

jusqu’au consommateur.

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Patrimoine
  "La Boudeuse" au large des côtes du Val de Saire
Boudeuse-092012-Chg-0543
  Après plus de deux mois passés à Saint Brieuc pour effectuer la majeure partie de ses travaux de maintenance avant de repartir autour du monde, La Boudeuse a gagné Cherbourg ce lundi 10 septembre.
Après un voyage sans histoire, le navire a été mis en cale sèche au bassin Napoléon. Il devrait y rester une dizaine de jours pour inspection de la coque, peintures et travaux éventuels, après quoi La Boudeuse gagnera Fécamp son port d’attache pour se tenir prête au départ de La Nouvelle Odyssée, sa prochaine mission vers le cap Horn et l’océan Pacifique.       
 
Cette « Nouvelle Odyssée » propose d’emmener au bout de la Terre, de Dakar à l’Amazone, en passant par le Cap Horn, l’Ile de Pâques, les Galápagos ou les Bermudes, « 128 jeunes ambassadeurs des communes de France », d’octobre 2012 à mai 2013. Ces jeunes vivront une expérience humaine d’une rare intensité qui mêle le goût de l’aventure au sens des responsabilités, la découverte du monde à l’esprit civique, la volonté de l’entreprise individuelle à la solidarité de l’effort collectif.
 Boudeuse-092012-Chg-0541   Boudeuse-092012-Chg-0546
Carénage à Cherbourg    
              

Caractéristiques techniques

Nom du navire : La Boudeuse

Type : trois-mâts goélette

Année de construction : 1916 – Hollande

Pavillon : Français

Port d’attache : Fécamp

Capitaine : Patrice Franceschi

Equipage : 26 personnes

Longueur hors tout : 46 mètres

Largeur : 7 mètres

Déplacement : 250 tonnes

Tirant d’eau : 2,70 mètres

Nombre de voiles : 13

Surface de voilure : 700 m²

Vitesse maximum : 14 noeuds

Autonomie à la mer : 6 mois

Motorisation : Scania DS12 – 1999 – 360cv

Génératrices : 2 ONAN – 24 et 28 kva

Réservoirs gasoil : 8.000 litres

Réservoir eau : 2.000 litres + dessalinisateur – 400 litres/heure

Aménagements : 11 cabines, carré bibliothèque, bar, carré salle à manger, bureau, cuisine, cambuse, chambre froide, 4 toilettes, 4 douches, sauna, etc.

Equipements navigation : 2GPS, 3 sextans, maxsea, standard C, navtex, 6 VHF, Fleet 77, 2 radars, 1 sondeur, système SMDSM, etc.

       
 Boudeuse-092012-CHGSTV-0007
  Passage au large du Cap à Montfarville, lors du transfert de Cherbourg à Saint Vaast la Hougue        
Boudeuse-092012-CHGSTV-0011
 Boudeuse-092012-CHGSTV-0008
 Arrivée à Saint Vaast la Hougue, jeudi 27 septembre vers 19h30
 Boudeuse-092012-Chg-0550
  Boudeuse-092012-Chg-0547       

 Pour accéder au site de "La Boudeuse", un clic.

Les textes et renseignements sont issus de ce site.

Photos Ph L

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Barfleur-GattevillePhare
 Une belle lumière, c'est bon pour le moral
2012-2609-0097
 Depuis dimanche nous venons de recevoir plus de 80 mm d'eau et du vent de Nord ou de sud, alors petit plaisir en fin d'après midi, un peu de lumière sur le quai de Barfleur. C'est bon pour le moral.!!!
            2012-2609-0104
 
2012-2609-0094
 
2012-2609-0099

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Evènement

  Les actualités, vu par ci par là

Le chantier Bernard      

majesty-lancement-1.jpg
  le "chantier naval Bernard" à Saint Vaast la Hougue  vient de mettre en ligne son nouveau site.  .Retrouvez sur ce blog des constructions sorties de ce chantier ou les images des dernières unités connues restaurées : Marité et Fleur de Lampaul.   
 construction-2.jpg
 
 01-0805011-DSC 454
 
  La foire de Brix 
La foire de Brix, foire millénaire et foire aux chevaux en particulier, c'est le week-end prochain : 29 et 30 septembre.
 Brix-2011-090
  La pâtisserie d'automne : les bourdelots ou douillons 
Je vous rappelle une pâtisserie à base de poires ou de pommes. Si vous souhaitez une recette plus sophistiquée que celle que je proposais en novembre 2010, consultez le supplément "Styles " de l'Express avec des poires en croûtes.
  Bourdelots-200-poires
 
 
 
 

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Patrimoine
 Un plat breton avec du sarrasin le Kig Ha farz
Sarrasin--plat-100.jpg

 Le Kig Ha farz est quelquefois appelé le "pot au feu "breton. Viande de porc, de boeuf et légumes sont cuits comme dans un pot au feu.

On ajoute dans un linge bien fermé "le far", à base de farine de sarrasin (blé noir), la cuisson dure deux heures 

 Sarrasin--plat-120.jpg
 Peut être servi en tranche ou égrené. Le plaisir viendra de la sauce pour accompagner.
Sarrasin--plat-110.jpg
 Retrouver une recette complète sur le web
 Sarrasin--Batterie-VA09012-0083

 Ma préférence va enore à la traditionnelle galette garnie avec ce que l'on veut.

Ainsi je complète ma série consacrée au sarrasin

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Agriculture
 Un légume de saison : haricot demi-sec
2012-09-demisecs-0084

 Il est apparu sur les marchés, le haricot demi-sec..

S'il se consomme "frais", aujourd'hui, il se conserve fort bien et il accompagne volontiers ragoûts ou viande de mouton grillée.

 2012-09-demisecs-0016
 
 2012-09-demisecs-0018
 

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Agriculture
Val de saire au bon goût de tomate
Tomate-22092012-0066.jpg
 je prolonge la publication d'hier, avec un panel de tomates de couleurs variées. la production de tomates du Val de saire existe bel et bien surtout chez les agriculteurs bio qui proposent des variétées diverses et nombreuses. on  les trouve dans des magasins régionaus, sur les marchés locaux ou bien à l'exploitation  : Adélaïde* à Théville le vendredi après-midi, Grégoire* à Fanoville la Pernelle le mercredi après-midi et la Verdura (conversion bio) tous les jours à Saint Vaast.
  Tomate-25072012-0040
  25 juillet, les tomates ont déjà fait leur apparition sur les étals mais pour des raisons climatiques la production  a au moins deux semaines de retard sur l'année précédente. 
  Tomate-25072012-0038   Tomate-25072012-0041
28 juin çà pousse
  Tomate-28062012-0163
  Tomate-28062012-0158       

          Prix constatés selon les variétés de 0,80 à 4,50 par kilogramme (prix non contractuels à titre indicatif). Mais quel plaisr de déguster une tomate mûre sur pied au bon goût de tomate.

 Tomates-YD-092012.jpg

 Au vu de ma publication, Yves m'envoie une photo de tomates de sa production de tomates. Les particuliers jardiniers ont eu quelques soucis cette année mais le résultat est bien là! Voir son commentaire

 * J'ai oublié l'intitulé exact de leur enseigne de commerçant

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Evènement
C'est l'automne depuis 16h49 
1209-0393.jpg
Depuis 16h49   nous sommes en automne, place à la couleur, pour les feuilles qui tombent faut encore attendre un peu.
  marche-2012-2209-0057
 Sur le marché de saint Vaast la Hougue, ce matin des couleurs variées avec en particulier les potimarrons et autres courges.       
marche-2012-2209-0056
 
          marche-2012-2209-0059
 
marche-2012-2209-0058
Voir la publication consacrée à cet évènement, l'automne

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Val de saire : visiteurs d'où venez-vous ?
carte-070-0809-au-1409-2012.jpg
 Comme je l'ai déjà présenté, la carte des origines départementales des visiteurs à partir des plaques minéralogiques (en orange).
 carte-080-1509-au-2109-2012---Copie.jpg
 On le constate encore pour ces deuxsemaines de septembre, une grande diversité des provenances, avec toujours une forte dominante du secteur Nord-Ouest.
          2012-1509-PtSaire-0480.jpg
 
 
 2012-1509-PtSaire-0479.jpg
 
  2012-1509-PtSaire-0481.jpg

null

 un diaporama représentant les relevés depuis la fin juillet semaine par semaine.
2012-1509-PtSaire-0478.jpg
 

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog