Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Agriculture

Des choux givrés pour le nouvel an ...

Des choux givrés pour le nouvel an ...

Depuis quatre jours les températures ont chuté et le matin la gelée oblige à quelques grattages.

Les légumes se couvrent de givre...

Des choux givrés pour le nouvel an ...

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #communes-Collectivités

Une étude intéressante de l'INSEE

Une étude intéressante de l'INSEE

Une étude particulièrement intéressante et j'espère que tous les candidats aux responsabilités de la Communauté d'Agglomération du Cotentin sauront s'inspirer pour un bon équilibre des territoires et qu'ils vont faire rapidement des propositions loin de leur blabla convenu actuel.

Situation du canton de Quettehou

Territoires ruraux avec un environnement préservé mais un niveau de vie de la population faible

Éloignés des principales villes manchoises, 8 territoires abritant 92 400 habitants, soit 16 % de la population d’ensemble, portent la marque du Parc Naturel Régional des Marais du Cotentin et du Bessin, qui les recouvre en grande partie. Les enjeux environnementaux y sont largement pris en compte. Ainsi, 65 % des habitants résident dans une commune abritant un espace protégé et 70 % dans une commune concernée par une démarche de type "agenda 21". Les indicateurs de revenus sont très en dessous de la moyenne départementale, que ce soit le niveau de vie, la proportion de foyers fiscaux imposés ou encore le revenu net imposable par foyer fiscal. C’est aussi dans ces territoires que l’on trouve les niveaux de salaire perçu par les salariés du secteur privé les plus bas et les taux de pauvreté parmi les plus élevés. En moyenne, 15 % de la population vit en dessous du seuil de pauvreté (992 euros par mois en 2012). La faiblesse des revenus est notamment liée à la composition sociale de la population résidente : le poids de l’industrie (particulièrement du secteur agroalimentaire) dans ces territoires ruraux se traduit par une prépondérance des ouvriers (36 % des actifs contre 30 % au niveau de la Manche) et une sous représentation des classes moyennes ou supérieures (21 % contre 30 %). Les qualifications sont faibles : la proportion de jeunes diplômés ayant au moins le baccalauréat est au plus bas et le décrochage scolaire au plus haut. L’indice comparatif de mortalité est élevé. Les habitants de ces territoires ruraux peu denses accèdent aisément aux équipements culturels de proximité (bibliothèques, salles de spectacle). En revanche, ils sont souvent éloignés de la gamme supérieure de ces équipements (écoles de musique, salles de concert "musique actuelles", théâtres).

Situation du canton de Saint-Pierre-Eglise, partie proche de Cherbourg

Territoires en situation intermédiaire, un peu éloignés des emplois et de certains équipements

Ce deuxième groupe, composé de 9 territoires de vie peuplés de 111 000 habitants, soit 19 % de la population couverte, regroupe des espaces situés aux marges du département (Pontorson, Antrain, Vire) et au nord de celui-ci (Valognes, Bricquebec...). Ces territoires se démarquent avant tout concernant la dimension environnementale. On y trouve en effet les plus petites proportions de population vivant en zones protégées (Natura 2000 et/ou Espace Naturel Sensible) ou bien dans des communes engagées dans des projets de développement durable (agenda 21). Dans ces territoires, localisés pour certains hors d’influence des pôles urbains, les populations résidentes subissent un relatif éloignement de certains équipements, comme les clubs sportifs  ou les équipements culturels de la gamme supérieure. Ainsi, seulement 13,5 % de la population est licenciée dans un club sportif, et 64 % habite à plus de 15 minutes d’une école de musique, d’une salle de concert ou d’un théâtre, contre respectivement 16 % et 55 % pour l’ensemble de la population manchoise. Cet ensemble de territoires montre aussi un décalage plus marqué entre les emplois offerts localement et les actifs qui y résident, tant pour le volume de travail que pour les qualifications. L’ajustement s’opère alors par le biais de déplacements domicile-travail plus longs : la part des actifs résidant à plus de trente minutes de leur emploi est plus élevée qu’en moyenne départementale.

Le lien ci-dessous permet d'accéder à la totalité de l'étude.

Voir les commentaires

Publié le par Ph L

L'arbre d'un jour en tenue d'hiver

L'arbre d'un jour en tenue d'hiver

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #communes-Collectivités, #Evènement

Le Cotentin : communauté d'agglomération

Document Préfecture de la Manche, source DDTM

Document Préfecture de la Manche, source DDTM

Communauté d'Agglomération du Cotentin

Au 01/01/2017 la carte administrative de la Manche va sérieusement évoluer. Le territoire du département sera découpé en huit intercommunalités contre plus de cinquante il n'y a pas très longtemps encore et être passé à 27..

Les lois de 2010, NOTRé, et de 2015 ont contribué voire provoqué cette profonde modification.

Deux communautés d'agglo
   - Saint-Lô agglo
   - Le Cotentin

Six communautés de communes

 

Carte avant 2016

Carte avant 2016

Les communautés de communes de Sainte-Mère Eglise et Carentan ont fusionné au 01/01/2016 pour fonder la Communauté de Communes de la Baie du Cotentin. cette dernière a obtenu la possibilité de se maintenir pour mener à terme la fusion avant de rejoindre éventuellement le Cotentin en 2020 (???)

La Communauté Urbaine de Cherbourg est devenue la commune nouvelle de Cherbourg en Cotentin.

Les communes adhérentes de la communauté de communes de la Hague formeront au 01/01/2017 une commune nouvelle.

Les explications sur ce que sera cette communauté d'agglomération du Cotentin, ne venant pas, même de la part de ceux qui réclament les services de proximité, des extraits des compétences de la communauté d'agglomération selon les textes législatifs. J'essaierai dans une prochaine publication d'être plus concret.

 

Article L5216-5

I.-La communauté d'agglomération exerce de plein droit au lieu et place des communes membres les compétences suivantes :

1° En matière de développement économique : actions de développement économique dans les conditions prévues à l'article L. 4251-17 ; création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire ; politique locale du commerce et soutien aux activités commerciales d'intérêt communautaire ; promotion du tourisme, dont la création d'offices de tourisme ;

2° En matière d'aménagement de l'espace communautaire : schéma de cohérence territoriale et schéma de secteur ; plan local d'urbanisme, document d'urbanisme en tenant lieu et carte communale ; création et réalisation de zones d'aménagement concerté d'intérêt communautaire ; organisation de la mobilité au sens du titre III du livre II de la première partie du code des transports, sous réserve de l'article L. 3421-2 du même code ;

3° En matière d'équilibre social de l'habitat : programme local de l'habitat ; politique du logement d'intérêt communautaire ; actions et aides financières en faveur du logement social d'intérêt communautaire ; réserves foncières pour la mise en oeuvre de la politique communautaire d'équilibre social de l'habitat ; action, par des opérations d'intérêt communautaire, en faveur du logement des personnes défavorisées ; amélioration du parc immobilier bâti d'intérêt communautaire ;

4° En matière de politique de la ville : élaboration du diagnostic du territoire et définition des orientations du contrat de ville ; animation et coordination des dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d'insertion économique et sociale ainsi que des dispositifs locaux de prévention de la délinquance ; programmes d'actions définis dans le contrat de ville ;

5° (À venir au 1er janvier 2018) ;

6° En matière d'accueil des gens du voyage : aménagement, entretien et gestion des aires d'accueil ;

7° Collecte et traitement des déchets des ménages et déchets assimilés

II.-La communauté d'agglomération doit en outre exercer au lieu et place des communes au moins trois compétences parmi les sept suivantes :

1° Création ou aménagement et entretien de voirie d'intérêt communautaire ; création ou aménagement et gestion de parcs de stationnement d'intérêt communautaire ;

Lorsque la communauté d'agglomération exerce la compétence " création ou aménagement et entretien de voirie communautaire ” et que son territoire est couvert par un plan de déplacements urbains, la circulation d'un service de transport collectif en site propre entraîne l'intérêt communautaire des voies publiques supportant cette circulation et des trottoirs adjacents à ces voies. Toutefois, l'organe délibérant de l'établissement public de coopération intercommunale peut, sur certaines portions de trottoirs adjacents, limiter l'intérêt communautaire aux seuls équipements affectés au service de transport collectif ;

2° Assainissement ;

3° Eau ;

4° En matière de protection et de mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie : lutte contre la pollution de l'air, lutte contre les nuisances sonores, soutien aux actions de maîtrise de la demande d'énergie ;

5° Construction, aménagement, entretien et gestion d'équipements culturels et sportifs d'intérêt communautaire ;

6° Action sociale d'intérêt communautaire ;

Lorsque la communauté d'agglomération exerce la compétence action sociale d'intérêt communautaire, elle peut en confier la responsabilité pour tout ou partie à un centre intercommunal d'action sociale constitué dans les conditions fixées à l'article L. 123-4-1 du code de l'action sociale et des familles ;

7° Création et gestion de maisons de services au public et définition des obligations de service au public y afférentes en application de l'article 27-2 de la loi n° 2000-321 du 12 avril 2000 relative aux droits des citoyens dans leurs relations avec les administrations.

Le choix de ces compétences est arrêté par décision des conseils municipaux des communes intéressées dans les conditions de majorité qualifiée requise pour la création.

II bis.-La communauté d'agglomération est titulaire du droit de préemption urbain dans les périmètres fixés, après délibération concordante de la ou des communes concernées, par le conseil de communauté pour la mise en oeuvre de la politique communautaire d'équilibre social de l'habitat.

III.-Lorsque l'exercice des compétences mentionnées aux I et II du présent article est subordonné à la reconnaissance de leur intérêt communautaire, cet intérêt est déterminé par le conseil de la communauté d'agglomération à la majorité des deux tiers. Il est défini au plus tard deux ans après l'entrée en vigueur de l'arrêté prononçant le transfert de compétence. A défaut, la communauté d'agglomération exerce l'intégralité de la compétence transférée.

IV. (Abrogé).

V.-Par convention passée avec le département, une communauté d'agglomération peut exercer pour le département tout ou partie des compétences qui, dans le domaine de l'action sociale, sont attribuées au département en vertu des articles L. 121-1 et L. 121-2 du code de l'action sociale et des familles.

La convention précise l'étendue et les conditions financières de la délégation ainsi que les conditions dans lesquelles les services départementaux correspondants sont mis à la disposition de la communauté d'agglomération.

VI.-Afin de financer la réalisation ou le fonctionnement d'un équipement, des fonds de concours peuvent être versés entre la communauté d'agglomération et les communes membres après accords concordants exprimés à la majorité simple du conseil communautaire et des conseils municipaux concernés.

Le montant total des fonds de concours ne peut excéder la part du financement assurée, hors subventions, par le bénéficiaire du fonds de concours.

VII. ― Par convention passée avec le département, une communauté d'agglomération dont le plan de déplacements urbains comprend un service de transport collectif en site propre empruntant des voiries départementales ou prévoit sa réalisation peut, dans le ressort territorial de l'autorité organisatrice de la mobilité, exercer en lieu et place du département tout ou partie des compétences qui, dans le domaine de la voirie, sont attribuées au département en vertu des articles L. 131-1 à L. 131-8 du code de la voirie routière. Le refus du conseil général de déléguer tout ou partie de ces compétences doit être motivé par délibération. La convention précise l'étendue et les conditions financières de la délégation de compétence ainsi que les conditions dans lesquelles les services départementaux correspondants sont mis à la disposition de la communauté d'agglomération.

150 communes

181897 habitants

Jusqu'en 2020 : Le Conseil d'agglomération sera constitué de 221 délégués issus des conseils municipaux. les communes de moins de 1.000 habitants seront représentées par le maire, pour les autres communes ce sera le résultat d'un vote du conseil municipal.

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Evènement, #Patrimoine

1558 Le Père Noël ... rencontre le loup

  1. Gilles d Gouberville@gouberville
  2. 24 dec 1558 Le sabmedi XXIIIIe, vigille de Noël, je ne bougé de céans
  3. Arnould fut à Monstebourg et apporta du beuf et du mouton pour XIII S.
  4.  En revenant, il trouva ung lou à Crabet, qui le suyvit jusques près la maison au Saige. . . . XIII s.

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Evènement

25 et 26 décembre

Joyeux Noël et heureux anniversaires

Portugal

Portugal

25 et 26 décembre Joyeux Noël et heureux anniversaires
25 et 26 décembre Joyeux Noël et heureux anniversaires

dans la famille si on célèbre Noël, les 25 et 26 sont l'occasion de fêter des anniversaires.

Heureux anniversaire à tous les enfants des 25 et 26 qui ont grandi et bienvenue particulière à tous ceux qui viennent de naître ou vont naître durant ces deux jours.

Montfarville

Montfarville

25 et 26 décembre Joyeux Noël et heureux anniversaires

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Pêche et ostréiculture

Treize à la douzaine

Treize à la douzaine

Bon appétit avec des produits locaux.

Joyeuses fêtes

Treize à la douzaine
Treize à la douzaine

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Normandie, #Patrimoine

Le marc de pommes est habillé

Le marc de pommes est habillé

Hier nous avons vu le marc de pommes monté. ce même marc, aujourd'hui il est habillé.

Habillé le marc

Placé les planches 1

Placé les blocs 2

Faire descendre le mouton 3.

le poids de l'habillage assure déjà une pression sur le marc et le jus s'écoule

Ensuite demain, à l'aide de la barre reliée au "Haitier"  4 , mouvement de droite et gauche,

et par un système de deux clavettes faire descendre le mouton pour assurer une pression.

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Normandie, #Patrimoine

Un marc de pommes

Un marc de pommes

Voilà un mois(19-20 novembre) je présentais le ramassage des pommes.

Aujourd'hui, ces pommes ont été broyées et ont été montées sur treize lits pour constituer un beau marc pyramidal..

Ce marc sera habillé demain. .... à suivre

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Evènement, #Histoire locale

Météo du 22 décembre .... 1558

  1. Gilles d Gouberville@gouberville
  2. 22 dec 1558 Le jeudi XXIIe, je ne bougé de céans. Il estoyt négé au matin ; sur le mydi desnégea
  3.  Je fys charier du fumier à la Haulte-Vente le reste de la journée.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog