Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Le Vicel-La Pernelle

La Pernelle : la foire

 


Pour agrandir une image 1 clic

 Dans l'ordre, de gauche à droite 1 - tonneaux de cidre, 2 - un échaudé le cornu## , 3 - cordages, 4 - les rôtisseurs, 5 - le coin des vaches, 6 - archives années 1980, 7 - archives années 1980 Les cartes postales datent d'avant 1910.

La création de la foire de La pernelle est liée à l'abbaye aux Dames de Caen (époque de Guillaume le Conquérant au XIème siècle). Elle a cessé définitivement dans les années 1980. Elle était devenue un moment de convivialité plus qu'un instant commercial. Pendant très longtemps elle a été la plus importante du Val de Saire. Fin XIXème elle était précédée de la montre à Quettehou : "on s'en va en mai à la foire Sainte Pétronille, et on en revient en juin" disait-on.

##voir l'article consacré aux échaudés.(mercredi 17 juin, rubrique patrimoine)

 

Extrait de la monographie de 1913 rédigée en 1913 par M. Bosvy instituteur.
 Les marchés et foires : historique, importance.
La foire du 31 mai à La Pernelle existe de temps immémorial. Au 18ème siècle, elle durait 3 jours. La montre, qui a lieu la veille, n’a été concédée à la commune de Quettehou, sous le mandat de M. Lapierre à la mairie de La Pernelle de 1876 à 1897. Au 22 floréal, an 13, ( soit mai 1805)pour l’établissement des droits de place, on fit une énumération approximative des produits mis en vente, savoir : 500 sacs ou drapées de lin, chanvre, fil ou filasse ; 30 sacs de laine ; 30 fripiers, toiliers, cordiers et cordonniers ; 20 ferblantiers, chaudronniers, tanneurs, boiseries ouvrées, ferraille ; 25 chapeliers ; 35 merciers, orfèvres et quincailliers ; 20 cuisiniers rôtisseurs ; 20 grands paniers de boulanger ; 10 paniers de fruits, poissons ou denrées ; 25 tonneaux ; 300 chevaux sans compter les poulains ; 1 800 têtes de bétail. D’après les chiffres de location actuelle, la foire de La Pernelle n’a que le quart de l’importance d’alors.
Cause : Création de foires et marchés dans des localités plus faciles à desservir.

 

Vous avez tous comme moi été surpris par le nombre de chapeliers. Les cartes anciennes le montrent, tout le monde avait son couvre-chef. Voici deux types de coiffes que l'on retrouve sur les cartes postales.

Coiffe fleurie
 
Coiffe de deuil

Commenter cet article

olympia 16/07/2009 21:16

Bonne soirée Phil, alerte orange par chez moi, je ferme....bisouille a demain

mamiso95 16/07/2009 15:45

Bonjour Philippe je suis rentrée de Tours où j'ai passé une semaine avec une amie d'Abidjan , une petite semaine à Paris et retour en Vendée.Bonne fin de journée Bises

Articles récents

Hébergé par Overblog