Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Agriculture
 Réseau "Ecophytosys-Légumes"
092011-salade-010  092011-salade-020
 Arrêt ordinaire, comme cela m'arrive souvent : j'avais repéré un champ de salades et ses couleurs. Finalement j'ai flashé sur un panneau que je n'avais pas réussi à lire en conduisant.
 Phyto-100
 Manifestement il existe un plan pour limiter l'usage des phytos.
 Phyto-110

 Objectif :

Réduire la dépendance aux pesticides des productions légumières et maintenir le revenu des producteurs.

Les moyens :

- Optimisation des successions culturales et des rotations.

- Suivi et contrôle des parasites. Organisation et valorisation des abords de parcelle.

- Amélioration de la fertilité et apport de matières organiques

 Cela me rappelle pour partie des MAE (Mesures Agro Environnementales) qui avaient mis en place des rotations (1 année sur 3 avec des céréales). J'espère que ces panneaux vont se multiplier ( à suivre).

 Un copier coller depuis le site de la chambre d'agriculture de la Manche.

http://www.manche.chambagri.fr

 

 

ECOPHYTO 2018

ECOPHYTO 2018


Qu'est-il prévu de faire ?


Le plan ECOPHYTO 2018 est décliné en 8 axes identifiés comme autant de domaines qui permettront une réduction notable de l’emploi des produits phytosanitaires :

  • Axe 1 : évaluer des progrès en matière de diminution de l'usage des pesticides,
  • Axe 2 : recenser et généraliser des systèmes agricoles et des moyens connus permettant de réduire l'utilisation des pesticides en mobilisant l'ensemble des partenaires de la recherche, du développement et du transfert,
  • Axe 3 : innover dans la conception et la mise au point des itinéraires techniques et des systèmes de cultures économes en pesticides,
  • Axe 4 : former à la réduction et à la sécurisation de l'utilisation des pesticides,
  • Axe 5 : renforcer des réseaux de surveillance sur les bio-agresseurs et sur les effets non intentionnels de l’utilisation des pesticides,
  • Axe 6 : prendre en compte les spécificités des DOM,
  • Axe 7 : réduire et sécuriser l'usage des produits phytopharmaceutiques en zone non agricole,
  • Axe 8 : organisation du suivi national du plan et de sa déclinaison territoriale, et de la communication sur la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques.

Qui finance ?

Le financement des actions du plan Ecophyto 2018 est en partie assuré par une fraction de la redevance pour pollution diffuse, payée par les agriculteurs lors de l’achat de produits phytosanitaires. Ces fonds sont gérés par l’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques).
La mise en œuvre du plan Ecophyto 2018 s’appuie également sur d’autres financements, dont la participation directe des partenaires et des crédits inscrits au budget des administrations et des organismes publics.

Quelle est la gouvernance de ce plan ?

Au niveau national :
Trois comités assurent la gouvernance :
  • Le Comité National d’Orientation et de Suivi (CNOS) présidé par le Ministre de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche
  • Le Comité d’experts présidé par Jean BOIFFIN de l’INRA
  • En amont du Comité national, le Comité Interministériel Ecophyto 2018 réunit les directeurs généraux des administrations concernées.

Au niveau régional :
La Direction Générale de l’Alimentation (DGAL) , pilote général du plan ECOPHYTO 2018, a acté dans son courrier aux préfets de Basse Normandie et de Haute Normandie du 5 mars 2010, l'organisation d'un Comité Régional d'Orientation et de Suivi (CROS) unique Normand.
Celui-ci s’est réuni pour la première fois le 5 juillet 2010. Il a été décidé de la constitution de groupes de travail.

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog