Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #communes-Collectivités

 

Réforme des collectivités locales : du nouveau à l'est Cotentin

Voir les articles précédents à partir de la catégorie communes/collectivités.

La presse locale, se faisant écho des cérémonies de voeux organisées par les municipalités et les communautés de communes, parle abondamment de la réforme des collectivités territoriales. Le préfet de la Manche ayant souhaité une déclaration d'intention de regroupement des communautés de communes pour la fin février, n'a pas fait que soulever l'enthousiasme.

Cela m'amène une remarque, "comment peut-on appliquer une loi votée il y a moins de trois mois et dont les décrets d'application ne sont pas parus"  et sachant que des parlementaires (ceux qui votent la loi) demandent un allongement des délais pour la mise en application.

je le répète, les responsables des communautés de communes n'avaient pas attendu une loi pour travailler ensemble et imaginer des regroupements.

cdc-cotentin-100

 Comment les choses ont-elles évolué depuis le dernier article ?

Les quatre communautés de communes de

- Valognes,

- Bricquebec,

- Saint Sauveur le Vicomte,

- Montebourg,

ont une étude en cours pour un éventuel regroupement.

La CC du Val de Saire (Canton de Quettehou) par la voix de son président vient de faire savoi qu'un contact va être pris avec Valognes. Ce ne serait plus 4 communautés qui seraient concernées mais 5.

 

Soit 47 554 habitants répartis entre 80 communes.

 Mais alors que devient la communauté du canton de Saint Pierre Eglise ?

J'imagine mal qu'elle demande son rattachement à la Communauté Urbaine de Cherbourg, donc elle serait la sixième communauté à rejoindre les 5 ci-dessus.

 

Soit 56130 habitants répartis dans 98 communes.

 cdc-cotentin-110

 RFTAL-090

Jean-Louis Valentin, Président de la Communauté de Communes du Bocage Valognais, ne rejettera pas la venue de Quettehou, au pays d'art et d'histoire, ajouter un territoire à forte vocation maraîchère et maritime, touristique, voilà qui renforcerai l'aspect économique du Bocage.

En terme de population le regroupement à six, donne une importance (1/4 de la population du Cotentin) 

 RFTAL-030 Christian Prime président de la Communauté de Communes du Canton de Montebourg a exprimé dans la Presse de la Manche son souhait de rejoindre Valognes. Montebourg l'entrée du pays du bocage, bien situé sur la RN13 entre Valognes et Carentan

 Dans le cas d'un regroupement de ces 5 ou 6 communautés nous aurons des bassins de vie différents (Valognes et Cherbourg) avec quoique l'on veuille une forte attirance pour Cherbourg qui sera encore plus grande le jour où le stationnement à la gare de Cherbourg sera amélioré.

Les populations sont différentes entre la ville de Valognes et d'autres territoires plus ruraux qui ne se reconnaîtront pas obligatoirement dans la ville centre.

Ce regroupement large en terme de superficie peut avoir un inconvénient avec un ressenti d'éloignement. J'imagine mal une prise de compétence scolaire (primaire, maternelle) dans cette situation et avec la politique générale de la jeunesse ce devrait être (à mon avis) après l'économie, la compétence N°2 des communautés de Communes.

Autres compétences qui pourraient s'exercer pleinement dans une configuration comme celle ci : l'eau et l'assainissement. 

En terme de gestion cela devrait mener à un conseil communautaire de 125 à 130 délégués si j'ai compris le texte de loi.

 Il est une expression qui commence à m'agacer, même si je comprends que ceux qui l'énoncent signifient par là qu'ils ne seront pas seuls à décider.

"Ce sont les maires qui décideront", non, ce sont les conseils municipaux, c'est à dire les conseillers municipaux. D'abord ils doivent avoir des propositions pour pouvoir décider, et quand on sent la mouvance, le mouvement actuel, ils auront besoin de beaucoup d'explications et je ne vois pas un processus se mettre en place.

 

  Voilà quelques propos, je pense que je reviendrai encore sur le sujet, vos réactions sont les bienvenues.

 

Commenter cet article

Michel Mauger 23/01/2011 02:21



Philippe, il est certain qu'une collectivité à 56 000 hab commence à présenter un visage intéressant pour obtenir la capacité de mutualiser de grands travaux. Par contre 125 délégués représente
un mini-parlement et cela me semble démesuré. Quel est le critère de calcul du nombre de délégués ? En regardant la carte du Cotentin, je me dis que ce serait un 1er pas vers une seule
collectivité pour le Cotentin rural. Ste Mère et Carentan pourraient nous rejoindre ultérieurement...Et La Hague, ils préfèrent sans doute garder en main les cordons de la bourse quitte à la
délier de temps en temps pour insensibiliser cette fracture de capacité budgétaire entre eux et nous.


Par contre, autre direction, nous excluons tous sans hésitation la possibilité d'intégrer la CUC à notre nouvelle future collectivité. Est-ce qu'il n'y aurait pas un intérêt ? Pourquoi ne pas
changer de paradigme à ce sujet ? Politiquement elle est à gauche, mais elle pourrait basculer à droite si les ruraux y entraient en nombre. Par ailleurs, nous autres petits barfleurais avons
entamé quelques coopérations au plan portuaire avec Cherbourg (et St Vaast). Cherbourg a une puissance de logistique et des moyens humains que nous n'avons pas. Ce genre de partenariat s'avère
très fructueux pour des petites communes comme la nôtre. Ne nous limitons surtout pas dans la réflexion !



Articles récents

Hébergé par Overblog