Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #communes-Collectivités

Pôle d'excellence rurale

- Axe 4 : Offrir des produits alimentaires et non alimentaires en développant le tissu commercial et artisanal de proximité. 

- Axe 6 : Proposer une gamme de produits locaux diversifiés et complémentaires en quantité pour faire face à un marché de gros volumes.

  vente-directe-413-500.jpg

 Il suffit de fréquenter les quais de Barfleur et de Saint Vaast la Hougue pour constater que ces dernières années la vente directe du poisson, coquillages et crustacés s'est énormément développée. quelquefois même il ne faut pas rater l'arrivée du bateau pour repartir avec le poisson convoité.

Certains peuvent avoir une licence de mareyeur, les autres appliquent un droit ancien de vendre au droit du bateau. Vous achetez le poisson brut, à vous de faire les filets, ce n'est pas si compliqué avec un bon couteau bien aiguisé !!!

 Vente directe et marchés
  eric-021-oignons 

 J'ai déjà eu l'occasion de le présenter, Eric allie deux activités : agriculteur et vendeur sur les marchés locaux. Certes il ne vend pas uniquement sa production, mais je vous recommande : les endives, les haricots demi-secs et les artichauts.

 eric-1809010-020

  svh-0710-40

 

 Adélaîde vend ses produits bio, à son exploitation le vendredi mais aussi sur le marché

 Apporter de la valeur ajoutée en transformant la production laitière

marche-samuel.gif 

 elevage-bio-Th-100 

 Deux agriculteurs du Theil ont choisi de transformer leur production laitière.

Samuel et Christine font du beurre, de la crème et du camembert (vente à la ferme, sur les marchés).

Sylvie et laurent,agriculteurs bio, ils ont développé la production de crème, fromage frais et de yaourts.

Vente à la ferme et via le net

 

 

elevage-bio-Th-160 La boutique de Sylvie et Laurent, on y trouve leurs produits et d'autres bio

 1108011-114 Alain consacre une partie de son exploitation à la production de légumes qu'il vend en direct dans son propre magasin. Cette activité génère plusieurs emplois. 
  Pôle d'Excellence Rurale

Le département a obtenu le label PER (Pôle d'Excellence Rurale) le 5 avril dernier : "La Manche, 2010-2020, territoire vivant pour une nouvelle économie de proximité". L'objectif des PER est de favoriser l’économie dans les territoires ruraux et développer les services à la population et aux entreprises.
50 opérations sont prévues dans la Manche, le pilotage étant assuré par le conseil général.


Le PER de la Manche est divisé en 7 axes répartis sur le département :

- Axe 1 : Favoriser l’installation d’entreprises axées sur la production et la valorisation des productions locales.
- Axe 2 : Accompagner les entreprises pour acquérir des outils de développement créant de la valeur ajoutée.
- Axe 3 : Permettre aux établissements publics de développer l’offre de restauration hors foyers.
- Axe 4 : Offrir des produits alimentaires et non alimentaires en développant le tissu commercial et artisanal de proximité.
- Axe 5 : Structurer et renforcer la lisibilité de l’offre des produits locaux départementaux.
- Axe 6 : Proposer une gamme de produits locaux diversifiés et complémentaires en quantité pour faire face à un marché de gros volumes.
- Axe 7 : Une stratégie globale départementale de développement des circuits de proximité.


Le comité de pilotage a retenu :
- L’utilisation des structures existantes du Conseil Général pour un nouveau service de proximité en matière d’ingénierie à l’attention des petites communes ou intercommunalités rurales qui se retrouvent démunies.

- Des réponses techniques dans les domaines de la voirie, des réseaux, de l’aménagement des espaces publics, du paysage et des ouvrages d’art.

  Source : site du Conseil génral de la Manche

   

Commenter cet article

GigiColibri 22/09/2011 23:09



Coucou Phil, contente de te lire....je te prête ma casserole et tu me fais une bonne soupe avec tes tomates...hihihi


Gros bisou passe une bonne soirée


Gigi



vene-strega 22/09/2011 18:58



Bonjour Philippe. ça me donne faim tout ça. Dans nos campagnes aussi on a des bonnes choses. Et on préfère toujours acheter aux producteurs quand on peut. Explique moi pourquoi une tomate du
jardin s'abime au bout de deux ou trois jours, alors qu'une tomate de grande surface est encore intacte au bout de trois semaines! ça doit bien être piqué avec des saloperies.



Ph L 22/09/2011 21:01



la tomate de ton jardin ne reçoit j'imagine aucun traitement,les autres doiventêtre conservées dans des atmosphères particulières, les cerises autre exemple recevraient jusqu'à vingt traitements
!!!. ta tomate tu la cueilles quand elle est mûre, donc se conseve aussi moins longtemps. toute la différence de goût est là.



Mamicece 22/09/2011 12:08



Bravo à tous ces paysans qui nous offrent de bonnes choses, saines et naturelles,  bien de chez nous et qui ont du goût !!! Pourquoi aller chercher au bout du
monde ce qu'on a sous la main. En même temps permettre aux gens de notre région de vivre de leur travail et garder notre terre agricole qui n'arrête pas de se transformer en routes, maisons
et autres parkings goudronnés et bétonnés.


 



Articles récents

Hébergé par Overblog