Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “mespilus germanica”

Mêle, mespilus germanica : la cueillette

Publié le par Ph L

Mêle, Mespilus Germanica : la cueillette

Mêle, mespilus germanica : la cueillette

Le vent a mis bas les premiers fruits, je pense que le moment est venu de les cueillir, les entreposer dans un endroit frais et sec.

Il faudra attendre encore une quinzaine avec un peu de froid pour préparer les confitures.

Mêle, mespilus germanica : la cueillette
Mêle, mespilus germanica : la cueillette

Voir les commentaires

Les mêles, nèfles, Mespilus Germanica

Publié le par Ph L

Les mêles, nèfles, Mespilus Germanica

Les mêles, nèfles, Mespilus Germanica

Vous êtes nombreux à consulter mers publications précédentes consacrées au mêles.

Aujourd'hui elles sont encore dans les arbres bien accrochées. Mais ce matin les températures ont bien baissé. Le temps de la cueillette arrive avant qu'elles ne deviennent blettes donc prêtes pour la transformation en confitures.

Voir les commentaires

Prêt pour la confiture de mesle (Mespilus Germanica)

Publié le par Ph L

Prêt pour la confiture de mesle
(Mespilus Germanica)

Prêt pour la confiture de mesle (Mespilus Germanica)

Les nèfles ou mesles sont à point (une grande partie). Elles sont devenues blettes. Il faut se préparer à les transformer en gelée ou en confiture.

Prêt pour la confiture de mesle (Mespilus Germanica)

Deux liens pour retrouver d'autres publications sur le sujet.

Voir les commentaires

La mêle ou nèfle "Mespilus Germanica"

Publié le par Ph L

 

 La mêle ou nèfle "Mespilus Germanica"
Mele-2013-0511-0163

  Si j'en juge par l'historique des consultations, les recherches sur "nèfle", "melle" sont nombreuses.La photo décrit bien une nèfle, Mespilus Germanica, en normand "mêle" plutôt que "melle". Le es du latin donne un ê, son long, bien appuyé. Quant à la melle, elle désigne en général un anneau comme celui passé dans les naseaux d'un taureau.

Melle-0100  Mele-2013-0511-0151
   
  La nèfle n'est pas encore mûre, celles que j'ai vue sont de belles tailles et encore solidement accrochées dans les arbres. En supposant que la cueillette se fasse maintenant il faudra encore attendre le froid qui les rend blette, état qui les rend propices à ola transformation en confitures ou gelées.       
        Mele-2013-0511-0155 
  Une publication ancienne ICI 

Voir les commentaires

La nèfle ou mêle

Publié le par Ph L

La nèfle ou mêle

La nèfle ou mêle

La nèfle, ou ici "mêle" fait toujours l'objet de consultations régulières et nombreuses de publications anciennes sur ce blog.

Elles commencent à tomber mais ne sont pas encore matures pour faire de la gelée ou de la compote.

Avant une publication plus complète, un aperçu du fruit photographié ce jour.

La nèfle ou mêle

Voir les commentaires

Pour les mêles il faut encore attendre

Publié le par Ph L

Pour les mêles il faut encore attendre

Pour les mêles il faut encore attendre

Les pages consacrées aux mêles (Mespilus Germanica) connaissent en ce moment une recrudescence de consultations.

Ces fruits sont toujours dans l'arbre bien accrochées. on peut encore attendre avant de les cueillir et attendre le froid pour qu'elles deviennent blettes et donc bonnes pour la préparation des gelées et confitures.

Pour les mêles il faut encore attendre
Pour les mêles il faut encore attendre

Voir les commentaires

Le fruit de saison : la nèfle ou mêle (Mespilus Germanica)

Publié le par Ph L

 

Le fruit de saison : la nèfle ou mêle (Mespilus Germanica)
 melle-102011-020 

 Le néflier prend ses couleurs d'automne, les fruits sont encore bien accrochés. Mais avec les matins frisquets qui s'annoncent les néfles vont vraisemblablement tomber et blettir. Il sera alors temps de les préparer en gelée, compote, marmelade ou confiture qui accompagne fort bien le foie gras.

Nouvelle publication en novembre 2013 clic ICI       

Melle-0100.jpg 

La néfle des haies normandes n'est pas à confondre avec la nèfle du midi (nisperos) qui arrive au mois de juin. D'ailleurs ici nous l'appelons "mêle", à rapprocher du nom latin "Mespilus Germanica". On l'appelle aussi "cul de chien" 

 

 nefleier-bouton

 

melle-052009-020

 melle-102011-030

 

 melle-102011-045  melle-102011-057 les deux coupes de la mêle

  Pour préparer la "confiture", il faut éplucher les fruits et surtout retirer les noyaux qui contiennent une substance à base d'arsenic.

On obtient une pâte, la nèfle est peu juteuse (d'où la difficulté de faire de la gelée, mais c'est possible, j'en ai goûté). je préciserai cela quand je serai passé à l'acte.

  Le bois de néflier a la réputation d'être dur, on l'utilisait pour faire des manches pour les outils de jardinage.
melle-102011-060.jpg

Voir les commentaires

La récolte des mêles s'annonce bien

Publié le par Ph L

La récolte des mêles s'annonce bien

La récolte des mêles s'annonce bien

 

 

Selon les statistiques vous êtes nombreux à consulter les pages anciennes concernant les mêles ou nèfles ou "Mespilus Germanica"

 

Le point sur la maturité de ces fruits.

Il est encore trop tôt pour les cueillir, ils continuent de grossir.

Il faudra de toute façon attendre les premiers froids pour en faire de la confiture ou de la gelée.

La récolte des mêles s'annonce bien

Voir les commentaires

Les mêles murissent

Publié le par Ph L

Les mêles murissent

Les mêles murissent

Les mêles murissent et comme toujours avec des degrés de maturité variables, il faut les cueillir, les ramasser.

Voir les commentaires

Les nèfles s'annoncent

Publié le par Ph L

Les nèfles s'annoncent

Les nèfles s'annoncent

 Ni le vent, ni lapluie et la baisse des températures n'ont eu raison des nèfles  -mesles- Mespilus Germanica.

Tout annonce qu'il est temps de les cueillir et prévoir un peu, beaucoup de temps pour la gelée confiture.

Les nèfles s'annoncent

Voir les commentaires

1 2 > >>