Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “mespilus germanica”

A vec des nèfles (Mespilus Germanica) Des mêles

Publié le par Ph L

A vec des nèfles (Mespilus Germanica)
Des mêles

A vec des nèfles (Mespilus Germanica) Des mêles

Les nèfles ou mêles je les ai r"gulièrement présentées ce printemps et cet été.

Après les gelées matinales de la semaine dernière, elles sont arrivées à maturité (blettes), j'ai donc décidé de préparer une confiture.

 

- laver les fruits

- Retirer la peau supérieurs et les reste de fleurs

- Si la maturité est bonne peler en totalité et retirer si possible des noyaux, sinon couper ne deux ou quatre selon la grosseur

A vec des nèfles (Mespilus Germanica) Des mêles

Le résultat consiste en un produit bien pâteux.

- Recouvrir d'eau

-Chauffer 30 minutes en remuant (ensemble volcaniques très actif)

-passer au tamis pour retirer noyaux, peaux ...

J'ai ainsi obtenu 2 kilogrammes de pulpe de fruit et j'ai ajouté 1,4 kilogramme de sucre.

J'ai porté à ébullition que j'ai maintenue pendant 20 minutes.

J'ai ajouté un zeste de citron râpé, pressé le jus.

Mise en pot habituelle 

résultat final 7 pots

Voir les commentaires

Nisperos, arbre à nèfles en fleur

Publié le par Ph L

Nisperos, arbre à nèfles en fleur

Annoncer un fruitier en fleur en octobre peut paraître anachronique, pourtant c'est la stricte vérité.

cet arbre un nispéeos, l'arbre qui donne des nèfles telles qu'on les trouve dans le midi de la France, embaume un jardin voisin. Quel sera le résultat ? réponse dans six mois ...

Nisperos-010-fleur 

 

Nisperos-020-fruit.jpg Communiqué du jardinier visité et document joint : le fruit du Nispéros en juin 2007

 

 

Cette nèfle n'est pas à confondre avec la nèfle ou mèle (Mespilus Germanica) qui grossit actuellement et devrait être bonne à cueillir dans un mois

nefle-010

melle-020-10010.jpg

coing-fruit-020 pommier-fruit-020
  Comme ma curiosité m'a incité à regarder par-dessus la haie, je dois compléter en vous montrant des coings nettement plus gros que ceux de mon jardin et un pommier bien chargé.  pommier-fruit-010

 

Voir les commentaires

Les nèfles mûrissent

Publié le par Ph L

Les nèfles mûrissent

Les nèfles mûrissent

Les statistiques des visites prouvent que la nèfle ou Mêle sucite l'intérêt.

Un point rapide.

j'ai terminé la cueillete et il apparaît que cette semaine la maturité s'est amorcée. quelques unes sont devenues blettes. Il va falloir se préparer pour la confiture. voir mes publications sur le sujet.

Les nèfles mûrissent

Voir les commentaires

Confiture de mêle, nèfle allemande ou cul de chien ou cul de singe

Publié le par Ph L

 Confiture de mêle,

nèfle allemande ou cul de chien ou cul de singe,

(Mespilus Germanica)

 Mele-2013-0511-0151
  Les mêles (les nèfles) arrivent à maturité (blettes) mais avec des stades différents. J'ai donc utilisé des fruits de maturités variables.      
 2013-mele-1012-0058

  Laver les fruits, retirer la  couronnes des restes des fleurs.

Les couper en deux ou en quatre selon la grosseur.

Je ne l'ai pas fait mais je conseillerais de dénoyauter. 

 2013-mel-1012-0055
  J'ai placé les fruits ainsi préparés dans un extracteur de jus pendant ciquante minutes. 
 mele-2013-1012-0020

Au jus ajouter le sucre (80% du poids de jus). J'ai complété avec du zeste de pamplemousse finement haché et préalablement "cuit avec un peu de sucre.        

Porter à ébullition pendant 10 à 15 minutes maximum. Remuer, écumer si nécessaire.

 2013-mel-1012-0034jpg

  Mettre en pots, résultat, une belle gelée. 

Les différentes phases de formation des mêles. Le passage de la souris arrête le défilement.

 
 

Voir les commentaires

Les nèfles

Publié le par Ph L

Le néflier, la nèfle

"Mespilus germanica"

Son nom local "melle" ou plutôt "mêle", encore une fois un nom local proche du nom latin


Un éclairage un peu particulier et le regard se porte sur un arbre pourtant familier, et ce matin là il apparaît porteur de nombreux fruits. Il s'agit d'un néflier, il est chargé de nèfles.Les nèfles sont de plus en plus visibles dans leur arbre, elles prennent une couleur qui vire à l'orange. Pour la confiture elles devraient être cueillies fin octobre
 
 Une coupe de la nèfle, les 5 noyaus sont restés en place..   fleur mai 2009

Ce fruit est oublié. en général il se consomme après les premières gelées. la chair devient alors brune, blette.

Excellent pour la confiture ou la gelée. (procéder comme pour la gelée de pommes)



Le vent va faire tomber des fruits mais ils ne seront vraiment vraiment consommables que lorsqu'il seront blets (Sinon 24 heures au congélateur précipite le phénomène de maturation)..

Cette nèfle "normande" (ci-dessus) n'est pas à confondre avec la nèfle "méditerranéenne" (ci-dessous)

  Fleurs de néflier, photographiées, fin de ce mois de spetembre 2009 à Valcanville (Manche, Val de Saire).
arbre planté en pleine terre originaire d'Espagne
  Fruits (mai 2009)
    Nèfles, photographiées en Sicile (juin)

Voir les commentaires

<< < 1 2