Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche pour “gache”

Pain traditionnel, la gâche

Publié le par Ph L

De nouvelles gâches

gache-150-reville

gache-155-reville

Voir l'article complet du 3 mai mis à jour le 29/09/2010

gache-160-SaintVaast2

gache-165-SaintVaast2

gache-170-parismalesherbes

gache-175-parismalesherbes

Voir les commentaires

Pain, je recommande la gâche

Publié le par Ph L

Pain, je recommande la gâche

Pain, je recommande la gâche

Pain, je recommande la gâche plus particulièrement quand elle est encore un peu chaude et que le beurre fond sur la mie.

Nous sommes dans le Val de Saire, le Cotentin, la gâche est donc préparée avec une pâte à pain ordinaire. Il faut aller plus vers le sud pour trouver de la gâche améliorée, c'est à dire avec un ajout d'oeufs.

A l'origine la gâche était cuite four ouvert en début de boulange pour tester le four en quelque sorte.

D'autres diront que l'on utilisait le surplus de pâte, pour ne pas "gâcher"

La gâche peut prendre des formes différentes selon le boulanger.

Pain, je recommande la gâche

D'autres publications consacrées à la gâche (suivre le lien ci-dessous)

Voir les commentaires

Un pain traditionnel du Val de saire : la gâche

Publié le par Ph L

Un pain traditionnel du Val de saire : la gâche

gache-140-vast-Gabrielle

Je viens de découvrir une autre forme de gâche, au Vast. Le boulanger la vend sous l'appellation "Gabrielle, gâche paysanne".

gache-130-vast-Gabrielle

J'ai déjà eu l'occasion de parler de la gâche le 3 mai dernier, consulter l'article, je le mettrai à jour.

De passage à Rouen, j'ai demandé à un boulanger qui offrait à sa clientèle une grande variété de pains s'il fabriquait des gâches, il ne connaissait pas. On peut supposer que ce type de pain a une origine très localisée.

Voir les commentaires

Un pain traditionnel du Cotentin : la gâche

Publié le par Ph L

 La gâche du jour, spécialité du Cotentin
          Gache-012013-0006
 La gâche du jour, cuite au feu de bois à Brillevast, achetée sur le marché de Saint-Pierre-Eglise.
 Il s'agit d'une gâche, forme de pain (Cotentin) et non de la gâche améliorée du sud et centre Manche, proche de la brioche par sa composition.
Gache-012013-0014
 Voir album "pain" et autres publications sur le sujet. ICI. et encore ou plus de détails ---->

Voir les commentaires

Spécialité du Cotentin : la gâche

Publié le par Ph L

 

 Spécialité du Cotentin : la gâche
gache-230-Montf

  J'ai déjà eu l'occasion de présenter cette spécialité du Cotentin (voir l'article le plus complet et cet autre CLIC).

voici une autre présentation, "la Montfarvillaise" qu'un client appelle aussi "la gâche poilue". Seule la présentation diffère des différents exemples que j'ai montrés. Celle-ci pouvant aussi prendre la dénomination "galette".       

 gache-232-Montf
 
 gache-234-Montf
  La face cachée de la gâche montfarvillaise. 
 
Spécialité du centre et sud Manche, la gâche. 

 Dans la Manche, si vous demandez dans une boulangerie, une gâche, selon l'endroit, on vous servira des produits très différents.Dans le Cotentin ce sera un  pain semblable à la "Montfarvillaise" fait à partir d'une pâte à pain traditionnelle.

Dans le centre et sud Manche, ce sera plutôt, un intermédiare entre le pain et la brioche. Dans la composition on trouvera, farine, beurre, lait, oeufs ... selon le lieu. Il faudrait établir une carte pour les types de poroduits.

 gache-500-amandee

      Ci-dessous, un défilé de gâches , type Cotentin. A retrouver dans l'album "pain" à partir de la page 6, à ce jour.     

Voir les commentaires

Val de Saire et Cotentin, un pain traditionnel : la gâche

Publié le par Ph L

Val de Saire et Cotentin, un pain traditionnel : la gâche
  gache-200-Brlv

Un forum s'est créé suiteje pense à une émission de télévision sur l'A2. son sujet : le pain plié ou pain Napoléon, évoqué ici-même et visible dans l'album "Pain", voi l'entête du blog.

Je n'ai pas d'éléments nouveaux concernant le pain plié, par contre je dispose de quelques images d'une autre spécialité du Cotentin "la gâche". j'ai mis plus bas un lien vers un article précédent.

  gache-190-SaintPierreH

 

 Je reste persuadé que la meiilleure façon de déguster ce produit demeure le petit déjeuner quand il est encore tiède, avec du beurre doux et/ou de la gelée/confiture de mûres, ou de gradilles..

gache-225-Montf
Voir article précédent
 
gache-205-Brlv  gache-220-Montf
 gache-180-aulait-Barfleur
 Une gâche proche de la viennoiserie : la gâche au lait.

Voir les commentaires

23 au 29 la fête du pain

Publié le par Ph L

23 au 29 mai la fête du pain

23 au 29 la fête du pain

Du 23 au 29 mai, la fête du pain, pour nous mettre en condition et en appétit, une gâche (Le Theil).

Voir les commentaires

La gâche, un pain traditionnel (maj 29/09/2010)

Publié le par Ph L

La gâche

 "Les termes de gâche et de garrot, qui désignent un assez grand nombre de produits évoquent la pétrissage et la pâte"

  gache-020-vast-galette

"Le terme gâche est très répandu dans la Manche, les Iles Anglo-Normandes et l'ouest de l'Orne; il n'est pas inconnu ailleurs. A Jersey et Guernesey, il désigne un gâteau courant, dans le nord de la Manche un petit pain ovale; dans le centre du même département un pain amendé rectangulaire ou une crêpe."

L'origine de gâche est le germanique "waskon "laver". Certes il y a une différence entre "laver" et "pétrir". Mais nous signalerons qu'en Normandie les verbes issus de cet étymon ont le sens plus précis d' "agiter vivement dans l'eau", d'où parfois celui d "agiter". Ainsi dit-on dans le Val de Saire : "wéchi du linge" pour agiter du linge dans le lavoir, en particulier pour le rincer; de même, quand les canards "s'wêchent", c'est qu'ils s'ébrouent. A partir de ces sens que présente le verbe, on peut considérer que le substantif gâche (dont la consonne a évolué comme en français, tandis que le verbe présente une forme dialectale normande) évoque le fait de remuer énergiquement la pâte dans le pétrin.

Extraits de"Mots et parlures de la Normandie, en long, en large et en travers" par René Lepelley (Editions ISOETE° 2010

gache-030-vast-pain

"La gâche ordinaire
Dans sa forme la plus simple, la gâche est une galette de pâte à pain, sans aucun amendement, qu'on fait à enfourne d'abord le pain, puis la gâche te le four est fermé. Quand on estime la gâche cuite, après une vingtaine de minutes, on ouvre le four pour la sortir. En même temps, la couleur du pain indique si la chaleur est bonne ou si elle est trop élevée; dans ce dernier cas, on laisse la porte ouverte quelque temps l'occasion d'une bouolaunge. une ou deux boules de pâte sont prélevées avant le façonnage des pains, aplaties en galettes d'environ 40X20 cm et de quelques centimètres d'épaisseur. On peut aussi prendre un pain levé et le couper en quatre pour en faire quatre gâches.
La gâche cuit rapidement à la goule du fouo, "à l"entrée du four". Le plus souvent, on l'y laisse pendant qu'on enfourne les pains. Elle reste ainsi dans le four une dizaine de minutes, et quand l'enfournage est terminé, on retire la gâche et on ferme la porte du four de façon étanche. Dans ce cas on obtient une galette assez molle, nettement moins cuite que le pain.
Selon d'autres témoignages, on enfourne d'abord le pain, puis la gâche et le four est fermé. Quand on estime la gâche cuite, après une vingtaine de minutes, on ouvre le four pour la sortir. En même temps, la couleur du pain indique si la chaleur est bonne ou si elle est trop élevée; dans ce dernier cas, on laisse la porte ouverte quelque temps avant de la refermer pour terminer la cuisson.
La gâche n'est pas faite pour être conservée. Elle se mange immédiatement : au repas du midi si on cuit le pain le matin, ou au repas du soir.
.................................
La gâche se mange chaude avec du beurre, ou froide avec du chirop ou de la confiture, ou encore trempée dans le cidre."

Extrait de "le viquet"N°78, Noël 1987, Numéro spécial consacré à la cuisine, Une enquête de l'Université du troisième Age de Saint-Lô. Numéro auquel j'ai contribué sur un autre sujet.

 gache-010-ba-pain 
Mes commentaires personnels.
Si la fabrication de la gâche se poursuit, les conditions de réalisation, ne sont plus les mêmes que lorsque le pain était préparé dans les fermes.

gache-enfourne-10
Des fournées entières de gâches sont réalisées en particulier au Vast. Elles sont toujours réalisées en premier quand le four vient d'être chauffé. Le temps de cuisson reste relativement court.gache-sortie-30.jpg
Pendant vingt ans tous les matins à 7H30, j'allais cherché une gâche, puis deux quand les enfants ont grandi, que mon ami Gilbert, le boulanger, cuisait à mon intention avant tout autre cuisson. Il m'est arrivé de repartir avec une gâche pâle car la météo,  l'heure n'avaient pas permis au four de chauffer convenablement. Mais chaque jour le plaisir était renouvelé d'étaler une noix de beurre qui fondait aussitôt, et tremper le tout dans un grand bol de chocolat !!!!
Gilbert avait sa version à propos de la gâche. Il m'a expliqué que ce pain (autrefois) était fait avec le reste de pâte lorsque les pains étaient façonnés, il ne fallait pas gâcher.

gache-050-ba2-galetteLa gâche qui ressemble le plus à celle de Gilbert.
gache-040-vast-12

 Les différentes photos représentent ce que vous recevrez si vous demandez aujourd'hui, une gâche dans une boulangerie. Chaque boulanger a en quelque sorte sa recette, sa façon de procéder, d'où les différents aspects.

je complèterai éventuellement en fonction de ce que je trouverai dans les boulangeries qui ne me sont pas familières.

je suis preneur de toutes autres images.

 

gache-070-vast-pain.jpg
gache-110-ans-pain
gache-090-theil-galette
 gache-080-theil-galette
 gache-100-svh-galette
gache-140-vast-Gabrielle
gache-130-vast-Gabrielle
gache-150-reville
gache-155-revilleGâche Réville 25 09 2010
 gache-160-SaintVaast2
 gache-165-SaintVaast2

Voir les commentaires

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

Publié le par Ph L

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

"J'aime la galette,

Quand elle est bien faite"

Qu'est-ce qu'une galette ?

Selon la personne (et son âge) à qui vous posez la question, vous risquez d'obtenir des réponses différentes. Voici quelques réponses possibles

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

1ère réponse : Une gâche, mais laquelle, la gâche pain ou la gâche amendée ?

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?
J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

"J'aime la galette,

Quand elle est bien faite,

Avec du beurre dedans"

2ème réponse : une brioche mais encore une fois laquelle.

La brioche souvent appelée "galette au beurre"

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?
J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

3ème réponse : le pain à soupe, la galette (au sud de Carentan)

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

4ème réponse : la galette de sarrasin ..... à moins que ce ne soit tout simplement la crêpe de froment . 

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

Peut-être avez-vous d'autres propositions. J'attends vos réactions !

Dictionnaire Normand-Français (Editions OREP)

Galette n.f. : - 1)Crêpe de farine de sarrasin (une des bases de l'alimentation autrefois. 2 - Galette oû buure : sorte de brioche qui, à l'origine, serait une pâte à pain à laquelle on ajoutait du beurre (V. V-d-S) 3 - Galette où fou : petit pain mollet, faiblement cuit; SYN gâche (Hague et Val de saire)
J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

Dictionnaire Français-Normand, Normand-Français

J'aime la galette .... Qu'est-ce que la galette ?

Voir les commentaires

Un cimenet comme au début du siècle dernier

Publié le par Ph L

Un cimenet comme au début du siècle dernier
Cimenet-RUF-112012-0066

 Un jeune boulanger de Ruffosses (proche de Valognes) vient de remettre au goût du jour une fabrication ancienne qui n'avait plus été préparée depuis le début du siècle dernier.

Ce n'est pas du pain ni de la brioche non plus. Cela pourrait ressembler à ce que dans le centre et sud Manche on désigne par "gâche" (rien à voir avec la gâche du Cotentin).

Le nom rappelle une autre série de produits dont je parle régulièrement : chimenet, garrots, cônets et cônus.

Mais la forme, la recette et la fabrication peut rappeler à la fois lee deux types de "pain-pâtisserie".

 Cimenet-RUF-112012-0076-2
 Bien entendu je vais suivre de près cette pâtisserie et j'espère bien revenir ici avec "plus de biscuit" sur cette spécialité
 Cimenet-RUF-112012-0075-2
 
 Cimenet-RUF-112012-0078
 
 Voir l'album photos sur le thème

Voir les commentaires

1 2 > >>