Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Montfarville (2)

Publié le par Ph L

Montfarville

La commune de Montfarville, commune rurale et agricole par excellence connaît comme toutes les communes une diminution importante du nombre des exploitants.

Les terres s'y rapportant bien les productions ont toujours été majoritairement des légumes et des primeurs.La proximité de la mer diminue le nombre de jours de gel.

Il ne faut pas s'y tromper, ce lieu un peu agité en période de vent d'est, est très recherché par les baigneurs. les plages de sable fin à proximité en font des endroits très fréquentés en période estivale. cela n'empêche pas les riverains d'amarrer leur canot, pour les quelques sorties, pour aller poser le casier réglementaire ! ce lieu n'est pas un port, mais considéré comme lieu de mouillage

Des noms de rue

Sillonnant la commune, je suis tombé en arrêt, devant le nom d'une rue, rue du maire. J'ignore l'origine du nom de cette rue, ni le maire actuel, ni l'ancien n'habitent cet endroit. si un "historien de Montfarville lit ces lignes, vite un commentaire. merci





Deux lieux

La tour de Moulard

Cet amer bien connu des pêcheurs plaisanciers ou à pied (on y a beaucoup fait la cueillette de moules ) a failli disparaître vaincu par les assauts des vagues. En 1997 il a repris sa fière allure , une association de sauvegarde l'a remis en état, et la mairie paie tous les ans une taxe d'occupation du domaine maritime.


La croix Odin

Certains auteurs attribuent le nom au "dieu" scandinave Odin, mais tous les auteurs ne sont pas d'accord sur le sujet. L'origine de cette appellation est donc à préciser. Dans la commune il existe un deuxième calvaire de même facture, la Croix Huet.


 

La proximité de la mer assure un climat tempéré, la végetation présente dans ce jardin atteste ce que j'ai déjà eu l'occasion d'évoquer : palmiers, mimosas ...

L'endroit a toujours été propice à l'installation des populations car des outils anciens attestent de la présence humaine avant Néanderthal !!!

Les anglais ont souvent procédé à des débarquements sur la côte du Val de saire, des occupations temporaires ont existé. Alors vrai ou faux, ces cheminées "rondes" sont attribuées aux Anglais.

 

 

 

La commune possède un centre bourg autour de l'église avec les commerces traditionnels : épicerie, charcuterie (champion du boudin blanc), boulangerie, restaurant, mairie.

Les villages disséminés sur tout le territoire sont nombreux : ès pailles, La grandville, Le Haut Bel, le Castel (prononcer câté), Barville, le Cap, La Haye ... j'en oublie.

Souvent ces villages sont constitués en rue, avec des maisons basses en général. cela n'exclut pas des constructions plus imposantes dont des fermes fermées, cloturées par des murs.

Promenade sur les sentiers.

Que vous empruntiez le sentier du littoral ou le sentier de découverte proposé par la communauté de communes et animé par le CPIE de lessay, vous suivrez la côte.


Si le jour de laprise de vue, la mer était d'un calme plat, il arrive qu'elle se déchaîne, d'où des naufrages. Des panneaux sur le sentier incitent à prendre conscience de la réalité de la mer.

Montfarville, le granit "à fleur de peau"

 

Que ce soit pour les constructions, y compris les cheminées, les murets de séparation des champs, les porches d'entrées, le granit est bien présent et donne cette allure de puissance quelquefois d'austérité. Cette pierre donne son caractère aussi au Val de saire.

null

Le granite affleure en certains endroits (hors rivage) comme par exemple aux Perrons.

 

 

 

 
Pour fournir les entrepreneurs une carrière était ouverte non loin du Cap. Elle aurait été active jusqu'aux environs de 1950.(zone boisée ci-dessus). Au XIX ème siècle on dénombrait plus de 70 tailleurs de pierre

Voir aussi article du 30 juillet 2009


 

Commenter cet article

Flo de Sendai 29/11/2009 07:21


A velo dans les chasses.......toute mon enfance......