Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #communes-Collectivités

Réforme des collectivités locales : des regroupements

La presque totalité des communes (601) de la Manche adhère à une communauté de communes (une cinquantaine). Les tailles varient par le nombre d'habitants, la superficie, le nombre de communes qui les composent. Elles n'ont pas toutes les mêmes compétences.

Un calendrier préfectoral prévoit la mise en place de concertations pour organiser le regroupement des communautés et ramener leur nombre autour de 25 (divisoin par deux). ce plan en application d'une loi qui n'est pas encore votée. Les responsables des communautés n'avaient pas attendu les intentions de la future loi pour travailler ensemble et imaginer des regroupements.

La Presse locale se fait écho de réflexions des uns et des autres sur précisément ce que pourrait être la nouvelle organisation.

Repris par le démon de la politique (organisation de la vie publique) je ne peux pas m'empêcher d'imaginer une recomposition.

 cdc-de-lamanche(10) Carte du département de la Manche montrant le découpage en communautés de Communes.

 cdc-de-lamanche(cotentin)  Je vais m'intéresser au seul périmètre du Pays du Cotentin, c'est bien assez compiqué comme cela.

Certains ont émis l'hypothèse de créer une seule communauté de communes sur le périmètre du pays du Cotentin. Chaque communauté actuelle se transformant en une commune nouvelle. 

  cdc-cotentin-010 

 Les incontournables

 CC de la hague +  CC des Pieux + CC de la Côte des Isles,32.200 habitants, fort potentiel industriel avec le nucléaire.

CC du Bocage Valognais + CC du canton de Bricquebec en Cotentin, 24.800 habitants. 

CC du canton de Saint Pierre Eglise + CC du Val de saire,  17.800 habitants 

CC de Sainte Mère Eglise + CC de Carentan en Cotentin, 20.800 habitants. 

 cdc-cotentin-020    Possibilité de rattacher la CC de la Saire et la CC de la Région de Montebourg à Saint Pierre et Quettehou,, (27.700 habitants)
  cdc-cotentin-030 

  La CC de la Saire se joint aux deux CC du Val de Saire (21.000 habitants)

La CC de la Région de Montebourg s'associe à Sainte Mère Eglise et Carentan. (27.400 habitants)

 cdc-cotentin-040    La Communauté Urbaine de Cherbourg, la CC de la Saire, la CC Douve et Divette forment un ensemble de 99.000 habitants.
cdc-cotentin-050    La CC de la Vallée de l'Ouve rejoint Valognes et Bricquebec (31.400 habitants) 
cdc-cotentin-060    La CC de la Saire s'adjoint à Saint Pierre Eglise et Quettehou (21.000 habitants)

J'avoue que ma préférence irait vers la dernière présentation tout en notant que la nouvelle communauté "Val de Saire" serait la plus faible en nombre d'habitants et que géographiquement elle se trouverait isolée dans la pointe nord-est.

L'un des problèmes majeurs restera la grande disparité financière entre ces communautés (ce qui existe déjà), d'où les possibilités d'investissements inégales, difficulté tempérée par la création du syndicat mixte du Cotentin.

Si les communautés doivent jouer un rôle important dans les services au quotidien (assainissement, ordures ménagères, politique de la jeunesse et de l'enfance, activités économiques ...) je maintiens la faveur au découpage sinon je deviendrais bien militant de la communauté à l'échelon du Pays (200 000 habitants environ). Quant aux communes nouvelles j'essaierai prochainement de revenir sur le sujet, j'ai déjà des suggestions cartographiées de prêtes.

Pour ce faire je pense qu'un large débat doit se mettre en place et qu'il ne faut surtout pas y aller avec des à priori, mais prendre la peine d'écouter et d'envisager toutes les solutions. Avant de décider il serait urgent de connaître les nouvelles compétences et les moyens financiers mis à disposition à long terme et non pas comme actuellemnt avec la suppression de la Taxe Professionnelle et le transfert de la part de la Taxe d'Habitation départementale vers les communes et communautés de communes.

J'espère des réactions nombreuses

Commenter cet article

Michel Mauger 07/12/2010 20:34



Philippe,


Pas de problème pour utiliser ma contribution, bien évidemment. Je partage ton étonnement sur le fait que ça ne génère pas plus de débat. N'étant pas maire, je ne suis pas au coeur du sujet, mais
je trouve que l'échelon Comcom devrait nous informer très précisément de la stratégie suivie, et nous faire un point des discussions en cours ! Avant d'engager des discussions, j'aurais aimé
qu'il y ait un débat entre délégués pour fixer une sorte de feuille de route au président avec un périmètre d'élargissement souhaité par une majorité.


OK pour le café-débat, je te fais signe un de ces jours !


Michel



Michel Mauger 06/12/2010 00:44



Bonjour Philippe,


Je vois que tu as bien travaillé le sujet ! Ca permet d'y voir un peu plus clair et de poser les choses. Pour ma part, je suis partisan :


1/ de rapprochements de communes contigües sur un périmètre différent du canton ou de celui de la comcom. Privilégier les bassins de vie et les imbrications existantes, qui sont parfois très
fortes. Néanmoins, cela peut se faire sous diverses formes et peut-être pas obligatoirement sous la forme de commune nouvelle. En effet, ce concept prendra de plein fouet les inerties habituelles
dues aux partisans du statu quo. Donc réfléchissons à d'autres possibilités de coopération qui nous permettent de mener en commun nos projets de développement. Et puis, il me semble que si l'on
fusionne des communes, il serait bon de former des ensembles qui ne soient pas inférieurs à 2000 habitants voire un peu plus, sans aller jusqu'à un canton entier qui ne me paraît pas du tout
pertinent à cause de la proximité nécessaire.


2/La fusion de communautés de communes ma parait être véritablement stratégique. Souviens toi, les élus de notre région râlent depuis des dizaines d'années sur le manque de moyens, alors que nos
voisins de La Hague et des Pieux ont comparativement trop de moyens. Combien de fois avons nous évoqué cette possibilité de bénéficier de la manne du nucléaire ? La seule réponse est d'unifier
l'ensemble du Cotentin rural dans un seul EPCI. Je dis rural car les problématiques sont très différentes de celles qui se posent à la CUC. Sans nous opposer à la CUC, nous aurions une taille et
une force de frappe financière qui nous permettraient de parler d'égal à égal avec l'agglo cherbourgeoise.


3/ Au passage, on supprime l'échelon du Pays, ce qui simplifierait considérablement le millefeuille du Cotentin.


Voila mes propositions. Si ce n'est pas possible (et je crains que ce ne le soit pas car déjà chaque EPCI envisage son avenir avec seulement 1 ou 2 voisins), alors OK pour les 3 comcom que tu
évoques (le grand VDS) en rajoutant une partie de Montebourg notamment la frange littorale avec Lestre, Quinéville, Fontenay...


Pour le canton de Montebourg dans son ensemble, je suis assez circonspect sur un rapprochement avec lui, car voila un canton qui est resté à l'écart du syndicat Cotentin Traitement ainsi que du
SCOT. Cela génère forcément des questions sur leur vision d'avenir...


Merci d'initier ce débat, je vois que tu conserves de l'intérêt pour la chose publique. Bien amicalement


Michel



Ph L 06/12/2010 20:54



Bonjour Michel, merci de ta contribution, si tu le permets je la reprendrai avec d'autres j'espère, car je vais revenir sur le sujet et entre autre sur des organisations en communes nouvelles,
sachant que c'est un sujet délicat pour des tas de raisons.


Comme tu l'as remarqué pour les communautés je me suis contenté de raisonner en cantons complets, mais comme tu l'évoques je crois que nous aurons des éclatements, ex des communes du canton
de Montebourg allant vers Quettehou, d'autres vers Valognes ou bien des communes du canton de Quettehou cherchant à rejoindre Montebourg ou Valognes. Pour l'est cotentin, la difficulté des
différences de compétences est moins grande qu'à l'ouest avec les 2 CC des Pieux et Beaumont qui ont une compétence très élargie.


Autre problème qui risque de faire débat la représentativité, beaucoup de communes (telles que aujourd'hui) n'auront qu'un délégué, le maire.


Je m'étonne que l'on ne discute pas plus dans les chaumières sachant que sans compétence générale (hors sport, culture, tourisme) le département et la région interviendront moins.


   même sans mandat fort tu vois on peut encore s'intéresser à la vie publique !!! ... @+ Nous pourrons au besoin en discuter autour d'un café sur le port.



Articles récents

Hébergé par Overblog