Le Val de Saire vu par Ph L

Le Val de Saire vu par Ph L

Découverte du Val de saire (Manche), photos,actualité, évènements, communes, activités. Partagez avec moi le plaisir de decouvrir et apprécier ce coin de la MANCHE nord-est.

Publié le par Ph L
Publié dans : #Evènement

Val de saire : La couleur du ciel en octobre

Val de saire : La couleur du ciel en octobre

Quel mois !!!!

Val de saire : La couleur du ciel en octobre

Les températures ont joué au yoyo et du mois d'octobre on retiendra que l'été s'est prolongé jusqu'au mois de novembre, qualifiant la période d'été saint Denis, d'été saint Martin ...

Val de saire : La couleur du ciel en octobre
Val de saire : La couleur du ciel en octobre

Le soleil et les températures plutôt clémentes ne doivent pas faire oublier des épisodes pluvieux même si le Val de Saire n'a pas connu d'épisode cévenol.

Cumul des précipitations pour le mois 154 mm, 154 L/m²

Val de saire : La couleur du ciel en octobre

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Normandie

Le bourdelot

Le bourdelot est une spécialité normande et des îles anglo-normandes.

Pomme ou poire enveloppée d'une pâte à pain ou feuilletée cuite au four.

Dictionnaire Normand Français (éditions Eurocibles)

Bouorde : n.f. a) Pâtisserie constituée d'une pomme ou d'une poireenveloppée depâte à pain et cuite au four. V. bouordelot, bouordin. b) pain brié de six ou douze livres.

Bouordelot : n.m. pâtisserie, pomme ou poire cuite dans de la pâte. V. bouorbelot.

Bouorbe ou Bouorbelot : n.f. Pomme ou poire cuite au four enrobée de pâte. V. bouorde, bouordelot, douilloun.

Bouordin : n.m. Pâtisserie, pomme ou poire, cuite dans de la pâte. V. bouorde, bouordelot.

Douilloun : n.m. Poire ou pomme cuite dans la pâte. V. boule

Bouole : n.f. a) Pâte renfermant des pommes ou des poires et cuite au four. V.bouolot, bouordelot. b) Bille. On dit aussi bouolette c) Sorte de crin

Vous aurez comme moi remarqué que le genre masculin ou féminin varie d'un mot à l'autre.

Dictionnaire Normand Français (Editions OREP)

Bouorde n.f; : galette aux pommes; (H) ou aux poires; (V-d-S). Cf bouordélot.

Bouordélot n.m. : pâtisserie; pomme pou poire recouverte de pâte à pain et cuite au four. (H)

Extrait de la Communication parue dans les Actes du 1er colloque de Dialectologie de Caen (mars 1973) consacré aux "Produits alimentaires à base de farine dans le Nord-Ouest du domaine Gallo-romain". Par René Lepelley, professeur honoraire de l'université.

2° La forme sphérique.

le premier terme qui vient à l'esprit quand on évoque l'idée de "sphèricité" est boule. Effectivement en français, on parle parfois d'une boule de pain. Le pain boulot est une catégorie de pain dont le nom a certainement contribué à la formation du vebe boulotter. Mais en Normandie, et plus spécialement en Haute-normandie, le type boule recouvre un signifié différent. La boule est en effet un gâteau cuit au four et renfermant une pomme. C'est bien la pomme qui donne la forme à cette pâtisserie. Les dérivés boulot, employé de chaque côté de l'embouchure de la Seine, et bouloche employé dans le pays de Bray et dans lequel on reconnaît le suffixe de brioche, désignent une pomme ou une poire enrobées de pâte et cuites au four. On peut penser que la pomme a été employée avant la poire pour la confection de ces pâtisseries, car la poire n'évoque pas la "sphéricité". Une fois le terme créé, un fruit a pu être remplacé par un autre, sans changement d'appellation.

On retrouve le même phénomène à propos de bourde et de ses dérivés. L'étymologie de cette famille de mots est douteuse. On propose parfois un bas-latin *borda qui signifierait "étourdissemùent", "conte en l'air". Nous proposons un étymon onomatopéïque, évoquant la rondeur et le lourdeur. En moyen français, le substantif féminin bourde peut signifier une tourte aux pommes. Ce sens a été conservé dans le nord et le centre de la Manche. mais plus souvent, le même terme désigne une pomme ou une poire enrobées de pâte et cuites au four (dans certaines parties de la Manche et de Guernesey). si on ajoute à celà qu'à Vire (Calvados) la bourde est un gros pain de 6 à 12 livres, on en conclura que ce type pourrait avoir subi la même évolution que boule. L'idée de "sphéricité" apparaît dans l'emploi du mot pour nommer un gros pain ou une pomme enrobée de pâte. De la notion "de pomme en pâte" on peut aisément passer à celle de "pâte ou pâtisserie aux pommes", dans laquelle l'image originelle est perdue.

D'autre part dans la Manche comme dans le Calvados, bien plus souvent que le substantif simple, on emploie les dérivés bourdin, bourdot et surtout bourdelot, pour désigner le fruit enrobé de pâte et cuit au four. Les formes des mots de cette famille sont assez diverses : par assimilation régressive, le d -peut passer à b-, ce qui donne bourbe, bourbot, et bourbelot. On enregistre les formes bordelot, bourguelot et barbelot.

 

Le bourdelot, le bourbelot, la bourde, le bourdélot

Je reviens sur cette pâtisserie pas si courante, car dans le cadre de la fête "Saveurs de pommes, saveurs d'automne" à Saint Sauveur le Vicomte j'ai pu en déguster (à la pomme) fabriqués par jean-christophe boulanger pâtissier du "terroir" à Ruffosses.

Et puis les deux poires "Catillac" de mon jardin sont mûres et demain le dessert maison sera 'bourdelots" ou comme le disait Gilbert le boulanger de Valcanville "bourbelots"

Le bourdelot, le bourbelot, la bourde, le bourdélot

Pour les déguster je suggère de les réchauffer au four, les servir tièdes..

Commentaire et photo de l'office du Jerriais sur FaceBook à propos de ma publication

 

"Des Bourdélots Nou fait d'la pâte dé pâté et nou-s-enveloppe des pommes p'lées atout des pommes douoches pûtôt, mais ofûche des suthes étout. Nou-s-en met eune dgiexaine sus un pliat auve un gouttîn dg'ieau et les tchuit au fou. Nou fait des bourdélots d'paithes étout tchiquefais. Et nou faisait l'temps pâssé des doubl'yes bourdélots qué nou-s-appelait des bourdélots jeunmieaux."

Le bourdelot, le bourbelot, la bourde, le bourdélot

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Normandie, #Agriculture

Les pommes à cidre et à croquer !!!

 

 

 

J'ai eu l'occasion en fin septembre de présenter un conservatoire de la tomate et un autre de la vigne (région Loire).

Aujord'hui je reviens dans un registre plus normano-correct, le défilement reprend des variétés vues à la maison du Parc des Marais du Cotentin et du Bessin.

Les pommes ci-dessous ont été photographiées à l'exposition de Saint Sauveur le Vicomte : "saveur de pommes, saveurs d'automne". Le conservatoire planté dans cette commune comprend environ 120 variétés présentées ce dimanche 26 octobre.

En voici quelques unes, par ailleurs je travaille à un compilation des photos faites à la maison du Parc, à une expo des croqueurs de pommes de la Manche, et à Saint Sauveur. Un peu de patience, merci. 

Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!
Les pommes à cidre et à croquer !!!

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Normandie
Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme

Saint Sauveur le Vicomte :

La fête de la pomme

Tous les deux ans (années paires) la pomme s'invite à saint Sauveur le Vicomte. La ville, au pied du château, possède un conservatoire de la pomme (j'y reviendrai dans un prochain post). dimanche 26, le public était convié à la fête de la pomme, dans l'enceinte de l'ancien château. Il découvrait en premier la pilaison, la fabrication du cidre. Deux "quettons", (deux ânes pour les non normands), étaient à la manœuvre, au manège pour entraîner le broyeur.

Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme
Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme
Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme
Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme
Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme
Saint Sauveur le Vicomte : La fête de la pomme

Voir les commentaires

Publié le par Ph L

Brillevast :La compagnie du pas du diable

Le Tour du Monde en 80 jours

 

2 octobre, 21 décembre 1872 phileas Fogg gagne son pari d'effectuer un tour du monde en 80 jours : Bombay, Calcutta, Hong Kong, san Francisco .... les aventures de Phileas (accompagné de Passepartout son majord'homme) poursuivi par un agent de Scotland yard, l'inspecteur Fix. Deux heures de spectacle, de rires.

 

Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diable
Brillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diableBrillevast :La compagnie du pas du diable

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Agriculture

~~Quelle agriculture ? !

Val de Saire : Quelle agriculture ? !

Dans le post d'hier je signalais la disparition des quotas laitiers en avril 2015 et je posais la question des conséquences de cette suppression.

Aujourd'hui je me contente d'une autre question quel est l'avenir de la production maraîchère et donc des exploitants dans une région comme le Val de saire. Les deux manifestations qui ont eu lieu sont le signe d'un grand désarroi, vu l'absence de trésorerie avec la chute des cours.

Voir les commentaires

Publié le par Ph L
Publié dans : #Agriculture

La filière lait

La filière lait

Après de nombreuses années de mise en place souvent décriée et source d'inégalités mais sans doute signe de stabilité toute relative des prix, la disposition européenne qui instituait des quotas dans la production laitière ne va plus être appliquée et on peut s'attendre à de nombreux changements et bouleversements dans la filière lait.

La filière lait

Avez vous des idées sur le sujet ?

La filière lait

~~ D'après le dernier recensement agricole du Ministère de l'agriculture,

11 283 exploitations normandes possèdent un troupeau de vaches laitières (soit une exploitation sur trois).

En 2011, la Normandie compte près de 570 000 vaches laitières (dont 77 % en Basse-Normandie), soit 16 % du troupeau laitier français.

La Manche est d'ailleurs le 1er département français par la taille de son troupeau de vaches laitières, devant l'Ille et Vilaine.

Le troupeau normand moyen s'élève à 56 vaches laitières. Autrefois majoritaire, la race normande est maintenant devancée par la Prim'holstein dans le troupeau laitier normand.

En 2011, le lait bovin représente 35 % du produit agricole régional (services exclus, hors aides), soit 1,3 milliard d'euros pour la Normandie.

~~ La Normandie : un bassin laitier à fort potentiel

En France, depuis le 1er avril 2011, la gestion des quotas laitiers est déléguée à 9 bassins laitiers (voir carte), avec la suppression de l’échelon départemental. L’objectif est d’accroître la mobilité des quotas, autrefois gérés à l’échelon départemental, pour préparer leur suppression fin mars 2015.

Création des conférences de bassin. Elles sont présidées par un Préfet

Rôle des conférences de bassin : instance de concertation entre partenaires de la filière lait et les pouvoirs publics sur les questions laitières, son rôle dépasse la seule gestion des quotas. • elle peut être consultée sur les politiques d’accompagnement de l’amont et l’aval de la filière (aides à l’investissement) et participe à la connaissance du marché, à la cohérence des actions de recherche et développement et à la construction d’une stratégie d’évolution de l’offre au niveau du bassin. • elle définit les catégories de producteurs prioritaires et arrête les attributions de quotas. • elle met en oeuvre les aides à la cessation (ACAL) et les rachats de quotas sans terre (TSST). • elle définit le taux d’allocations provisoires autorisé (avec un plafond national).

Quelques chiffres sur le bassin normand : la Normandie est le 2e bassin laitier derrière le Grand Ouest. Il représente 15 % de la collecte nationale avec 14 % des producteurs.

D’après les travaux du Pôle Economie et Prospective des Chambres d’agriculture de Normandie

La filière lait
La filière lait

Voir les commentaires

Publié le par Ph L

Sur la route du bois

Sur la route du bois

Le bois n'a pas encore pris toutes ses couleurs d'automne, les châtaignes non plus même si elles tombent régulièrement, à surveiller donc.

Sur la route du bois

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog