Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

anneville en saire

Anneville-en-Saire renoue avec le théâtre

Publié le par Ph L

Anneville-en-Saire renoue avec le théâtre

Anneville-en-Saire renoue avec le théâtre

Dans le Val de saire il existait une passion forte pour le théâtre amateur. Des salles possèdent  encore leur scène aménagée. A Brillevast, Le Vast des troupes existent toujours et se produisent avec succès, contraintes aux prolongations pour satisfaire le public.

Anneville-en-Saire renoue avec le théâtre

Samedi dernier 31, la salle d'Anneville en Saire a retrouvé l'ambiance qui a fait résonner tant de fois la salle communale. Mais, le spectacle était produit par la troupe 'Les Pot'iront" venus de Sauxemesnil, présenter "Il court, il court le muret" dans le cadre d'une soirée organiséeé au profit de "l'Association pour la sauvegarde du patrimoine de Valcanville", pour la restauration du clocher de l'église.

Anneville-en-Saire renoue avec le théâtre

Pièce écrite par Any DAPREY, pour 5 femmes et deux hommes.

Voir les commentaires

Barfleur : Maurice Bérot expose

Publié le par Ph L

~~Barfleur : Maurice Bérot expose

Barfleur : Maurice Bérot expose

Jusqu'au 2 septembre Maurice Bérot expose à Barfleur.

Barfleur : Maurice Bérot expose

Voir les commentaires

Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage

Publié le par Ph L

Les trompes saint Hubert du Bocage
Les trompes saint Hubert du Bocage

Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage

Concert pique-nique

(à suivre.....)

Nicolas La Route sonneur et organisateur

Nicolas La Route sonneur et organisateur

Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage

Un clic sur les images permet de les agrandir

Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage
Anneville-en-Saire : Concert champêtre, Trompes Saint Hubert du Bocage

Voir les commentaires

Anneville-en-Saire (3/3) : le manoir du Tourps

Publié le par Ph L

Anneville-en-Saire (3/3) : le manoir du Tourps
  Tourps-2013-05-0115.jpg

  Un des temps forts de la découverte d'Anneville, comportait une visite du "Châteu du Tourps", lieu chargé d'histoire locale en relation avec l'Histoire de la France. 

La guerre de Cent Ans a vu les Anglais débarquer à Saint-Vaast-la Hougue. En prenant  fait et cause pour le roi de France face aux occupants, les propriétaires ont vu leurs biens confisqués. 

François de la Cour père et fils partisans de La Ligue face au roi Henri IV ont mené des combats contre leurs voisins de Réville, Montfarville et Cherbourg. En échange ils ont subi des sièges  et au final le château sera détruit.       

  Tourps-2013-05-0113
  Les bâtiments actuels sont donc postérieurs aux "Guerres de Religion" à partir de la seconde moitié du XVIIème siècle.       
  Tourps-2013-05-0119
 
  Tourps-2013-05-0122
Au premier plan on peut entrevoir les vestiges d'une ancienne tour.
 Un clic sur l'image ci-dessus ou l'image ci-dessous permet de visualiser des publications consacrées aux guerres de religion dans le Val de saire (16ème siècle)       
 
 Tourps-2013-05-0126
  Des vestiges d'une ancienne tour quadrangulaire avec des meurtrières. 
  Tourps-2013-05-0117       
 

L'origine du mot "Tourps" serait saxonne. En  germanique commun "thurpa", prendrait différents sens, dans différents dialectes

thorp  : ferme, maison paysanne, village, plate-forme de rocher, tumulus, place forte.

Différents critères s'appliquent à ce lieu.
Merci aux propriétaires pour cette visite sympathique.

Voir les commentaires

Anneville-en-Saire (2/3) : les couleurs du jardin du bourg

Publié le par Ph L

 

 Anneville-en-Saire (2/3) : les couleurs du jardin du bourg        

 Jardins-ANS-2013-05-0189.jpg

        

 

 Dans le cadre de la journée découverte d'Anneville-en-Saire, le jardin du bourg, ouvrait ses portes et les visiteurs étaient accuieillis par le jardinier lui-m^^eme M. PELLETIER.

 

Mimosas, magnolias, palmiers, eucalyptus affichent fièrement leurs dix années.

 

 

Quelques aperçus des plantes, arbustes et des couleurs de ce jardin merveilleux.       

 Jardins-ANS-2013-05-0192.jpg
 
Jardins-ANS-2013-05-0168.jpg
  Ci-dessous, le passage de la souris sur l'image arrête le défilement.       

Voir les commentaires

Anneville-en-Saire (1/3) : Arts, passions et collections.

Publié le par Ph L

 

 Anneville-en-Saire (1/3) : Arts, passions et collections.
 ANS-2013-05-0220
  Faire découvrir son village,le souhait de Francis Valognes. une idée simple, les habitants montrent leurs collections, exposent leurs passions, ouvrent leurs propriétés au public et font visiter. Quelques uns ont poser pour l'objectif, merci à eux pour le cliché, mais beaucoup plus encore, merci pour l'accueil, la simplicité du contact, et les démonstrations comme ici de patchwork.       
ANS-2013-05-0096  ANS-2013-05-0097
  D'entrée ce sont des modèles réduits de machines agricoles qui plongent dans lesannées 50-60. Ils côtoient des maquettes de l'église et de bâtiments de la commune   ANS-2013-05-0098
 
ANS-2013-05-0107  ANS-2013-05-0106
 ANS-2013-05-0222   Un peu plus loin, sur le motif, au bord de la saire, l'artiste recherche l'impression du jour pour la traduire sur sa toile. 
Jardins-ANS-2013-05-0168  Jardins-ANS-2013-05-0192
  Le jardin du bourg, s'ouvre et son réalisateur, metteur en scène, devient guide face à des jardiniers épatés. Je consacrerai une publication particulière à ce jardin.       
 
ANS-2013-05-0104  ANS-2013-05-0230jpg
  Une bicyclette des années 30, étonnante, un peu de patience SVP                  Les belles bagnoles rutilantes. 
 
ANS-2013-05-0099  ANS-2013-05-0100
ANS-2013-05-0108 Parmi les appareils photo, des objets datant de la dernière guerre, des capsules, des étiquettes 
   ANS-2013-05-0216
 ANS-2013-05-0224
  Les artistes locaux présentaient leurs tableaux et réalisations. 
 ANS-2013-05-0225
          Tourps-2013-05-0112.jpg
          Nombreux nous avons été à découvrir de visu le château du Tourps et son environnement comme le chêns saint Gilles vieux de plus de 300 ans.
 Il manquera à la présentation le groupe des trompes de chasse, j'essaierai de les capter en un autre lieu.

 

 

Voir les commentaires

Auprès de mon arbre

Publié le par Ph L

Auprès de mon arbre

Deux clichés d'un arbre que j'ai découvert, mardi. peut être pourrait-il m'être  un précieux témoin, pour mieux comprendre une tranche de l'histoire du Val de Saire que j'essaierai de vous narrer bientôt, cela remonte à la fin du XVI ème siècle alors que sévissait la peste.

arbre-010-ans-enc.jpg
arbre-020-ans-enc.jpg
Un autre découvert, hier mercredi à Saint Pierre Eglise (350 à 400 ans)

arbre-060-spe-enc.jpg

Deux autres clichés plus anciens

arbre-050-chjo.jpg
arbre-040-qhouvast.jpg

Voir les commentaires

Anneville en Saire : Moulin de parquet

Publié le par Ph L

Le moulin de Parquet

Les vannes avant le moulin 
j'évoquais les 52 moulins qui ont existé sur le Saire. Un seul aujourd'hui fonctionne, d'autres sont en ruines ou en cours de rénovation, en voici un exemple.

Vue générale
Au centre avec la roue l'ancien moulin dédié au grain, à gauche se trouvait le moulin à huile. Il faut observer qu'à l'origine deux roues se succédaient.

 
Dans le moulin à huile "l'empreinte" de la roue.


A l'intérieur du moulin à huile, une cheminée, mais qui n'a pas du servir beaucoup à faire du feu. Au premier plan, un bassin. Servait-il de vivier ?

Voir les commentaires

Anneville en Saire : situation générale

Publié le par Ph L

Anneville en saire


Canton : Quettehou
Arrondissement : Cherbourg
Habitants : 363
Superficie : 600 hectares

La commune d'Anneville en Saire. je reviendrai un peu plus tard sur la partie plus historique, particulièrement riche au XVIème, avec François de la Cour, sieur du Tourps (l'un des fiefs seigneuriaux).

 



Anneville : Dans les chartes anciennes on trouve les formes suivantes : Asnevilla Sarnes, Ansnevilla, Anslevilla, Annevilla. Pour retrouver  l'origine il faudrait décomposer en Villa et Asleikr (nom présumé d'un Scandinave), ce qui signifierait : le domaine de Asleikr.


 

Anneville a la particularité et l'avantage de se trouver à l'intersection de deux axes routiers importants dont la RD902 qui donne l'accès à la RN 13 (Cherbourg - Paris).



Le passage est donc important, si certains considèrent que c'est source d'inconvénients, je pense que cela contribue au maintien des commerçants dans cette agglomération. (boucherie, boulangerie, café).



Une voie romaine a-t-elle traversé la commune? Sur la Saire il existait aussi des passages à gué ou des ponts. L'un d'eux porte encore l'appellation de "pont romain" et se trouvait sur l'ancienne route du Moyen Age qui permettait d'aller de Barfleur au Petit Vicel. A cet endroit tous ceux qui se rendaient à la foire, la saint Gilles et la saint Léger devaient acquitter un droit de péage

Anneville traversée par la Saire d'Ouest en Est, comptait autrefois d'actives industries. Outre plusieurs moulins : la Ville, le Grand Moulin,le Parquet (à huile et colza), les tisserands et teinturiers y étaient nombreux, attirés par le voisinage de la rivière qui leur fournissauit l'eau vive nécessaire à leur métier.

En 1821, on y découvrit une petite fonderie d'objets celtiques.



L'activité de la commune est essentiellemnt agricole, ave c comme je l'ai déjà signalé des copmmerces de proximité et des artisans. parmi ces derniers, je tiens à signaler la présence d'un tapissier.


Sur le plan agricole, la présence du siège du GPLM, section Val de saire (Groupement des Producteurs de légumes de la Manche), assure l'existence du marché au cadran. au lieu dit "Les Perrons".



Photo d'archives des années 1980. Cette maison du bourg de la commune a été l'une des dernières chaumières de type ancien. Les fenêtres et la façon de traiter en toiture sont particulièrement intéressantes. Depuis une restauration a été exécutée.

Voir les commentaires

Anneville en Saire (1) : l'église

Publié le par Ph L

Anneville en saire (1)




 "Le christianisme s'est implanté assez tardivemment dans le Cotentin. On relève au milieu du Vème siècle le passage de l'évêque Germain d'Ecosse qu'il ne faut pas confondre avec Saiint Germain d'Auxerre. Au milieu du siècle suivant, saint
Romphaire, victime d'un naufrage providentiel, établit à Barfleur la première communauté chrétienne du Val de Saire qui sous l'impulsion du jeune apôtre (mandaté par l'évêque de Coutances ) va rayonner dans tout le voisinage.
Que devint cette première chrétienté ? Nous n'en savons rien. ce qui est certain, c'est que pendant une très longue période, le Cotentin fut ravagé cruellement par les luttes sauvages que se livrèrent Bretons et Normands. Il fut rattaché en 933, au tout jeune duché de Normandie et c'est alors que le travail d'évangélisation put reprendre, mais nous ne savons pas dans quelles conditions. C'est seulement au XIème sièvvcle que les vieilles chartes commencent à nous révéler l'existence d'une communauté chrétienne à Anneville."
Extrait Le Lien juin 1981
  Numéro spécial



L'église d'Anneville en saire a subi au cours des âges tellement de transfomations, plus ou moins heureuses, qu'il est difficile de détermliner son style et par conséquent l'époque de sa construction. elle a probablement remplacé l'église qui fut vraisemblablement détruite au début de la guerre de Cent Ans. Nous ne pouvons que faire des hypothèses, puisque les archives sont muettes sur ce sujet.
Par contre nous possédons un certain nombre d'indications sur les aménagements, les restaurations ou les transformations dont l'édifice a été l'objet au long des siècles. Voyons plutôt :
-1570 Fonte de la cloche.
- 1660 : confection des bancs; Achat d'un lutrin. Pose d'une chaire. Ameublement de la sacristie qui venait d'être construite au chevet de l'église. A l'époque Anneville possédait trois cloches.
-11666 : Le cimetière est entouré de murs.
- 1680 : Pose de bancs neufs dans la nef.
- Vers 1760 : Construction de l'autel du choeur avec son rétable. Etant donné la date de cette opération, on peut se demander si l'autel en question n'a pas été réalisé par l'ébéniste de Morsalines, Guillaume Godefroy (auteur de très belles boiseries que l'on peut admirer dans l'église de Crasville).. C'est dans ces années là que fut construit le presbytère.
- 1852-53 : remaniement profond du choeur et de la nef. Elargissement des fenêtres. Remplacement des voûtes en bois par des voûtes en ...plâtre !
- 1864 : Bénédiction d'une nouvelle cloche par Mgr Bravard. Cette cloche remplace celle de 1570. Elle pesait 1297 kg et avait coûté la somme dde 4 8008 F.
- Vers 1871 ;: On démolit l'ancienne sacristie pour la reconstruire sur le côté nord du choeur, puis on restaura le mur de chevet du choeur. Enfin la tour et sa flèche firent l'objet de grosses restaurations.
- Vers 1897 : le Maître-autel et son rétable furent (hélas!) démolis pour être remplacés par l'autel actuel qui ne présente aucun intérêt, c'est le moins qu'on puisse dire.
L'église fut dotée d'un nouveau confessionnal.
Extrait Le Lien juin 1981, numéro spécial.

En 1967 la flèche a été détruite par un orage et reconstruite, coût de l'époque 22 millions de centimes.

En 2006 et 2008, comme cela apparaît sur les photos l'intérieur a été restauré.

 

 

Voir les commentaires

<< < 1 2 3