Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'heure de la cueillette

Publié le par Ph L

  L'heure de la cueillette : pommes poires nèfles
 A-pommes-cjheval-010-copie-1.jpg 
  L'automne s'installe, avec cette saison arrive le temps des cueillettes dans les jardins pour la consommation et bientôt dans les vergers pour la fabrication du cidre.
 2011-100.jpg 

 

 Pommes-102011-Bandes-010

  2011-130.jpg

  Poires , pommes arrivent à maturité, en les cueillant maintenant on pourra les conserver au frais.

Les nèfles ne sont pas à maturité, il faut attendre novembre et les gelées pour qu'elles "blettifient". la curiosité vient d'une seconde floraison, un voisin m'a signalé qu'un pommier avait lui aussi refleuri.

  2011-110.jpg

 La poire Catillac est une poire à cuire, elle n'est pas encore mûre, elle fera un excellent bourdelot.

 

2011-120.jpg

 

2011-octobre-100.jpg
La vendange, au grain par grain, sera tardive.

Voir les commentaires

Saint Pierre Eglise : exposition, fossiles et minéraux

Publié le par Ph L

 Saint Pierre Eglise : exposition, fossiles et minéraux ....

Geologie-DSC 0057Le granite de Barfleur avec de beaux cristaux de mica = pegmatite (Granite = Quartz+feldspath+Mica).

 

 Geologie-DSC 0064

le coup de coeur des organisateurs.
 Tout le week end, le club de géologie de Fresville (Manche, environs de Montebourg), organise une exposition de minéraux et fossiles.
 
Geologie-DSC 0054  Geologie-DSC 0056Yves Aerts a produit une conférence sur le thème de la géologie du Cotentin. De la formation de la Terre à la forme actuelle. Avec des chapitres consacrés à la dérive des continents, le climat de la terre il a captivé un public intéressé bien loin d'imaginer avant ce qu'était le Cambrien (500 millions d'années)

 Parmi les éléments de l'exposition, Bernard SAUVADET découvreur, présentait des fossiles du dinosaure de La Pernelle. (Voir l'article que je lui ai consacré).

J'ai été heureux d'apprendre que suite à ola présentation de La Pernelle en 2010, un autre fossile de fémur de dinosaure a été identifié.

 Geologie-DSC 0041
 Geologie-DSC 0045  Geologie-DSC 0047Une dent de requin mangeurs de coquillages(Acrodus Nobilis) découvert à Fresville a fait l'objet d'une communication scientifique.
 Geologie-DSC 0044
 Geologie-DSC 0050
Geologie-DSC 0051
Geologie-DSC 0062Un gneiss. Origine : la Hague, 2,1 milliards d'années.

Voir les commentaires

Ensilage du maïs

Publié le par Ph L

  La période ensoleillée a particulièrement été faste pour des travaux dans les champs en particulier pour l'ensilage du maïs.

La petite pluie revenue n'empêche pas les opérations de se dérouler. j'ai été interpellé quand -comme on dit ici- en descendant la côte du Vast, j'ai vu une rangée d'une dizaine de tracteurs avec leurs remorques alignés sur le bas-côté. j'ai tout de suite compris que l'ensilage allait se faire.

 Quelques images de la fauche du maïs (5/10/2011).

Je vous laisse aussi apprécier le bocage sur la colline en face.

mais-05102011-140

 mais-05102011-030

 

 mais-05102011-015

 

 mais-05102011-050

  L'ensileuse coupe 8 rangs sur le passage.

mais-05102011-150

 

 Voir aussi l'album "Agriculture-2"

Voir les commentaires

Coquille saint Jacques : pêche au large

Publié le par Ph L

  Coquille saint Jacques : pêche au large (ouverture depuis lundi)

 Coquille-05102011-035 Les photos de la débarque des coquilles saint Jacques ont été prises mercredi 5 octobre.

Comme à chaque débarque, les curieux ne manquent pas l'opération, les anciens pêcheurs non plus, surtout quand ce sont les enfants qui rentrent au port. il faudra que je vous présente Francis (ici sur la photo, il a beaucoup fait pour l'organisation de la pêche).

Il se confirme que les quotas sont effectués mais "sur un temps beaucoup trop long" ce qui veut dire un coût, prix de revient bien supérieur à l'an dernier.

Si le temps s'allonge, cette année l'an prochain il pourrait être plus favorable. La raison est simple, "les petites" (entre 10 et 11cm) sont abondantes. La taille minimale autorisée est 11 centimètres.

MAIS

Malgré sa promptitude à règlementer pour la protection de la ressource l'UNION EUROPEENNE n'a pas classé la coquille dans son domaine de vigilance. Conséquence des Anglais (ils ne doivent pas être les seuls) peuvent pêcher toute l'année et la taille qui leur est autorisée est inférieure à 11 cm. Résultat ces coquilles reviennent en France congelées (les Britanniques en consomment peu).

 Coquille-05102011-020 
Jeudi 6, dans une poissonnerie de Cherbourg elles étaient vendues à partir de 3,20€ le kg (tarif dégressif à partir de 2 kg). Et pour une préparation il faut ajouter 0,60€ par kg.
 Coquille-05102011-010  De bien belles coquilles, le corail est petit, mais je préfère une noix plus grosse et plus ferme à un corail plus développé.
 Coquille-05102011-100 
Je suppose que samedi matin (jour de marché) il sera possible d'acheter en direct du bateau les produits de la pêche du vendredi, à moins de 3€ ou à 3€ le kilogramme.

Voir les commentaires

Une rasière de pommes

Publié le par Ph L

Une rasière de pommes

je constate d'après les statistiques qu'un certain nombre de recherches s'effectuent sur "rasière de pommes".

Rasière est une unité de mesure utilisée pour les pommes à cidre. la définition est relativement complexe. Aujourd'hui je vais donner une indication :

- dans le Val de saire : 50 kilogrammes

- dans la Hague : 100 kilogrammes.

Pour mesurer on utilisait un "outil" semblable à celui qui figure sur la photo ci-dessous.

J'ai d'autres éléments pour préciser "rasière" mais j'ai encore des recherches à faire avec un voisin dans son grenier (à suivre)

cabot-boisseau-rasiere-010.gif

Voir les commentaires

Barfleur : aménagement du port

Publié le par Ph L

  Barfleur  : réflexions autour de l'aménagement portuaire.
Barfleur-2608011-010 
Barfleur_1031.jpgLes images courantes du port de barfleur correspondent aux deux photos ci-dessus, les classiques de la "carte postale" : le port avec en fond l'église et l'ouverture sur l'horizon depuis la rue saint Thomas, horizon souvent fermé quand on arrive par les véhicules en stationnement.

 Barfleur-feu-vu-cracko.jpg

barfleur-panorama-vu-cracko.jpg

Deux autres vues depuis le Cracko, elles deviennent plus courantes depuis quelque temps. 
 amenagement-110.jpg Le port vu depuis le feu de la cale de l'église. remarquer que la zone découverte vers le fond du port ne possède aucun mouillage. la réflexion s'est portée sur cette zone après avoir envisagé différentes solutions.

cadastre30.jpg

Plan de Barfleur à partir du plan cadastral.

Le décor est planté.

Dans la Manche il manque des anneaux dans les ports pour accueillir les plaisanciers (particulièrement sur la côte ouest, mais comment juger fiablement sur la côte est des listes d'attentes éventuelles quand la seule offre peut venir de saint Vaast). D'Angleterre la route maritime mène directement à Barfleur (voir l'époque ducale).

Rien d'étonnant que l'aménagement du port soit un sujet qui revienne régulièrement devant l'actualité et alimente toujours les conversations.

En 2009 j'ai publié cette photo avec une légende très proche, nous allons y revenir en évoquant laprésentation, vendredi 30 septembre, d'une étude dont le but est dechercher de solutions de faisabilité pour ces aménagements portuaires.

amenagement-010

 cadastre20.jpg

 Parmi les solutions envisagées et proposées au public ce vendredi j'en retiens deux car elles présevent la vue comme montré sur les deux premières ^photos.

Solution 1- L'idée consiste à créer un bassin à flot dans le fond du port en construisant une digue comme indiqué sur le plan (type submersible ou insubmersible, lieu d'implantation précis à définir -sur ce plan indication seulement-). Il serait alors nécessaire de dérocter (100 000 mètres cubes)

   amenagement-102

Solution 2 -on reprend la solution 1 à laquelle un second bassin que l'on crée  sur les terrains du cracko.

 

  amenagement-101

 

Dans les deux cas il faut prévoir des routes de desserte, d'accès, des espaces, des aires de carénage, de stationnement, de maintenance, une capitainerie etc ... 

 Estimation du coût :26 millions

Barfleur-0305011-020
Choisir un aménagement ne pourra se faire que lorsque le port sera protégé contre la houle par vents de Nord, Nord-est.
amenagement-100

Pour réduire l'agitation, (ce qui avait fait beaucoup de vagues en 2005) une solution consiste en la création d'une digue entre la cale de l'ancienne station de sauvetage et la cale de l'éonde et en prolongeant la digue de 20 mètres. Tout le problème est la, avec cette solution l'horizon restera-t-il dégagé comme mentionné en début.

Coût de cette protection 6/7 millions

 Maintenant que l'on sait ce qui pourrait être fait,  restent les questions de motivation, de  financement, de terrains (solution 2), d'environnement, d'acceptation par les Barfleurais etc...

Le SCOT du Cotentin (SChéma de COhérence Territoriale) prévoit le développement de la plaisance comme élément de développement économique. Le port de Barfleur est départemental avec octroi d'une concession à la ville de Barfleur. Si des investissements doivent se faire cela revient au département qui doit l'inclure dans un schéma départemental de la plaisance (d'autres projets sont déjà en cours - Carteret, Portbail, Granville- et ne sont pas financés). Des fonds européens du FEDER peuvent aussi être mobilisés. Et les opposants ne manquent pas de faire remarquer qu'en période de crise ce type d'investissement n'est pas le meilleur.

Quelle sera la position, l'avis de l'architecte des bâtiments de France ?

 

 Voilà des éléments qui entreront dans la réflexion pour la suite à donner à cette étude. J'ai conscience que tout n'est pas encore dit ici. Je reviendrai sur ce sujet bien entendu avec d'autres faits, d'autres remarques, d'autres réflexions, les miennes et celles qui m'auront été faites, car les bavardages sont nombreux.

 

Voir les commentaires

Coquille saint Jacques : ouverture au large

Publié le par Ph L

 Coquille saint Jacques : ouverture au large
 L'ouverture de la pêche à la coquille saint Jacques dans le large s'est effectuée lundi 3 octobre. Les unités titulaires d'une licence ont droit à 1 800kg par débarque à raison de quatre par semaine.
coquille-0310011-070 A Saint Vaast comme à Barfleur la première débarque s'est effectuée en début d'parès midi. Selon les informations reçues les quotas ont été réalisés mais sur un laps de temps plus long (12 heures) que l'an dernier.

 coquille-0310011-080 Ce matin mardi 4, en direct du bateau elles étaient vendues 2,90€ le kilogramme.

Pour les préparer utiliser un long couteau pour glisser sous la valve supérieure.

Avec un couteau de cuisine retirer les barbes, commencer, inciser près de la glande noire sans la crever.

 coquille-0310011-090 Pour retirer la noix j'utilise une cuiller à soupe

 coquille-0310011-100 Sauf exceptions le tout est assez propre, laver et "éponger" l'eau.

Ensuite au cuisinier, à la cuisinière d'intervenir, à mon avis, faire une préparation la plus simple possible pour conserver ce goût si particulier.

En cette période le corail est pratiquement inexistant, personnellemnt cela ne me dérange pas.

Voir les commentaires

Brix : la foire saint Denis (2)

Publié le par Ph L

 La foire de Brix ne se limite pas aux chevaux, je l'ai déjà dit, la preuve en images
Brix-2011-210Des Cotentines par la société avicole de Valognes. La Cotentine bonne pondeuse, réputée pouer sa chair serait une mauvaise couveuse.
 Brix-2011-140
 Brix-2011-150Probablement l'animal le plus photographié de la foire et qui provoquait beaucoup d'agitation chez les dames !!!
 Brix-2011-160Les ânons attiraient beaucoup les enfants, la réciprocité ne s'appliquait pas toujours.
Brix-2011-170Les yeux bleus, difficile de ne pas craquer ...
Brix-2011-190J'en connais qui ne vont à la foire que pour le mouton grillé !!! je ne les dénoncerai pas ... Mais les habitants du Val de saire se reconnaîtront.

Voir les commentaires

Brix une foire qui garde la tradition

Publié le par Ph L

  La foire saint Denis à Brix reste très populaire et conserve des liens forts avec la ruralité, tant par les animations, que par le public qui la fréquente.

La journée la plus intéressante de mon point de vue demeure le samedi : le matin foire aux chevaux et moutons, l'après midi concours de moutons. Et d'une façon plus moderne foire aux chiens et animaux de basse-cour et oiseaux.

Vraie leçon de sciences naturelles et de diversité dans ces différentes espèces.

pour des grands parents que de satisfaction à constater que les fillots peuvent encore s'émerveiller devant une poule et un coq cotentinais, non ce ne sont pas des grands blonds mais des gallinacés bien noirs.

  Brix-2011-030 
  Brix-2011-020 
  Brix-2011-120 
  Brix-2011-050 
 Brix-2011-090

 Brix-2011-100 Comme je l'ai entendu plusieurs fois, le marché ne toire pas fort.

Prix d'un percheron 1 500 à  3 000 euros. J'ai vu demander 1000 euros d'un poulain, ce qui a fait tourner les talons au demandeur. 

  Pour voir d'autres photos consulter l'album foires et marchés, un clic ici

Voir les commentaires

Barfleur : Samedi matin au bout du quai

Publié le par Ph L

  Samedi matin au bout du quai
 Cela n'aura échappé à personne, l'été est arrivé avec l'automne astrionomique. Alors j'ai choisi de célébrer le soleil. samedi matin (hier) nous nous sommes retrouvés à quelques uns (sans concertation) pour assitesr au lever de sa majesté l'Astre du Jour.
LeverSoleil-0110-030 

Cette vue, j'espère qu'elle vous plaît, mais elle n'est peut être pas aussi anodine qu'il y paraît.

Un des enjeux du futur aménagement souhaité et étudié par la municipalité consiste à préserver le site et donc de ne pas supprimer la vue de l'horizon depuis  le quai. Or pour supprimer la houle qui entre dans le port il faudrait construire une digue...

Voilà la gageure à tenir. Aujourd'hui, ni demain, je ne souhaite pas introduire de polémique mais il faut que les problèmes restent posés. je reviendrai dans la semaine sur le sujet que j'avais déjà évoqué en 2008 sur un autre site.

 LeverSoleil-0110-010 Pour le moment dégustons Barfleur sans modération.
 LeverSoleil-0110-100
 LeverSoleil-0110-200 D'autres photos de Barfleur et levers de soeli dans l'album Barfleur-2, un clic ici

Voir les commentaires