Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Octeville l'Avenel : Feu de la saint Jean

Publié le par Ph L

 

Octeville l'Avenel (2) L'été, la Saint Jean

 

 

 

  

 

Un clic sur l'image pour l'agrandir

Les solstices, les équinoxes sont des phénomènes qui s'accompagnent souvent de rites anciens, de fêtes, de manifestations en tous genres, souvent liées à la lumière.
Ouest France signalait dans une récente édition que des pierres dressées diu néolithique, disposées en formant un quadrilatère de telle sorte qu'une diagonale correponde au coucher du soleil et l'autre diagonale au même instant mais à une autre saison.
La saint Jean, l'été, était célébré par l'édification de feux qui devaient être visibles de colline en colline.

  
 


Allumez le bûcher avec la souris

La tradition s'est perdue puis est revenue à l'occasion de fêtes communales.
Deux communes ont maintenu la tradition. dans les années 80 il s'agissait, à ma connaissance,  de Urville-Bocage et Octeville l'Avenel. Il existe encore des feux de Saint Jean à Mesnil-au-Val, Brix, Tourlaville ....
A Octeville l'Avenel le bûcher était construit à partir de mille fagots. (voire deux mille il y a bien longtemps) chaque foyer devait amener son fagot sous peine de s'attirer une malédiction. Le complément était apporté à l'occasion d'une corvée.
La tradition voulait que les jeunes filles sautent par dessus des braises si elles souhaitaient trouver mari, de même une branche non consumée du bûcher, des charbons ramenés à la maison protégent de la foudre et des incendies
.

Voir les commentaires

Octeville L'Avenel (1)

Publié le par Ph L

Octeville L'Avenel (1)
Sous le signe de l'eau et du feu

Département de la Manche
Canton de Quettehou
Nombre d'habitants : 183
Superficie : 686 hectares
Altitude mini 20, max 82 mètres
Situation géographique 49° 32' 39" Nord  01° 21' 11" Ouest
Code INSEE :50384
Code postal : 50630


 Octeville : le domaine d'Otti ou d'Otto
Avenel : nom d'une famille
Jusqu'en .... l'orthographe qui ne tenait pas compte de l'étymologie était "Octeville-la-Venelle.
La commune fut un centre d'artisanat important avec un population supérieure à 1000 habitants, le seul village de Bidros en comptant plus de 500. Elle fut même chef lieu d'un ensemble de 24 communes.

Voir les commentaires

Fermanville : campagn'art

Publié le par Ph L


Fermanville : CAMPAGN'ART
Dimanche dernier une manifestation, dont c'était la sixième présentation a rassemblé beaucoup de visiteurs.

le concept mérite d'être exposé.

Des habitants ouvrent leur jardin et des artistes viennent exposer et faire des démonstrations.
Chacun peut ainsi découvrir des villages pittoresques de la commune que l'on ne visiterait pas autrement même si l'on est curieux.
Un concept très intéressant, reste cependant le côté artistique à développer.

 
   
   
   
   

Voir les commentaires

Fête de la musique

Publié le par Ph L

Groupe orchestre chorale
du Collège Gilles de Gouberville
de Saint Pierre Eglise.

Formé il y a quatre ans le groupe de rock, orchestre chorale du collège gilles de Gouberville, s'est produit dans le cadre de la journée Campagn'Art organisée à Fermanville.

 
   
   
   


Bravo à cette jeune formation qui a fait preuve de beaucoup de maîtrise. Ils proposent un concert mercrdi 24 juin aux halles de Saint Pierre Eglise

Voir les commentaires

Faites de la musique

Publié le par Ph L

Faites de la musique à la fête de la musique

Saint Pierre Eglise a donné le LA vendredi soir et la fête continue aujourd'hui en de nombreux sites.

 
 

 
 

 

Voir les commentaires

Réville

Publié le par Ph L

Réville
Dimanche dernier, journée du patrimoine dédiée aux clochers, moulins ...
Une découverte privée exclusive depuis le haut de la tour (sécurité oblige).
Voir aussi
http://aspar.over-blog.org



 
   
   
   

clic sur l'image pour agrandir

Voir les commentaires

Quettehou (11)

Publié le par Ph L

Quettehou : une commune agricole

Quelques images des paysages de culture et d'élevage.





Quettehou vaste en superficie a deux aspects, l'un d'une agglomération, le second une commune agricole, sa superficie le permet largement..
Dans les années 1980 il existait encore une laiterie "La Pointe de Saire" qui fabriquait du beurre, du yaourt, de la crème.
Elevage et cultures se côtoient..



Voir les commentaires

Le Vicel : la foire Saint Jean

Publié le par Ph L

Le Vicel : La foire saint Jean
Une célèbre foire, La foire Saint Jean, avait lieu sur la lande Saint-Jean, près de la chapelle du même nom.



La lande Saint Jean où se tenait la foire (je ne l'ai pas connue)

Une vente de bestiaux y avait lieu le 25 juin, jour de la Saint Jean. Elle durait une journée et existait depuis des temps immémoriaux. Il faut noter que cette imporatante foire se tenait à peine deux mois après celle de la Pernelle.
Sa spécialité fut la vente de laine de brebis, lavée ou en suint et mercerie. La perception des droits de terrage, pesage et mesurage se faisait en régie par les soins et pour le compte de la commune. Un extrait d'un arrêté municipal du 30 avril 1851 stipule que " ...les faiseurs de tours, saltimbanques, chanteurs publics, marchands de médicaments, dentistes, joueurs....se placeront dans la partie nord-est de la foire, à une distance convenable des autres marchands auxquels ils pourraient faire tort par les attroupements qu'ils occasionnent et assez loin des bestiaux pour ne point les effrayer... "


foire aux moutonsfoire aux moutonsdégustation de cidreles boucheriesfoire à la lainefoire aux porcsfoire aux vaches

Clic sur une image pour l'agrandir

Voir les commentaires

Quettehou : présentation

Publié le par Ph L

Quettehou
 
Canton : Quettehou
Arrondissement : Cherbourg
 habitants : 1544 Superficie : 1617 hectares
Altitude mini : 1m maxi : 104 m
Coordonnées géographiques : 49° 35' 36" Nord et 1° 18' 09" Ouest



À l'origine, le village du Rivage était un petit groupe d'habitations sur la côte. Suite aux invasions germaniques, Ysemberville — le village d'Isambert — est établi à l'orée de la forêt. Par la suite, les Vikings s'installèrent sur la hauteur où se dresse maintenant l'église, donnèrent à leur village le nom de leur chef, Ketill. Au fil du temps, Ketillholm ( Chetehol 1080-1081, Chetehulmum 1066-1083 ) — la "prairie humide" appartenant à Ketill — se transforma en Quettehou.
(source Wikipédia)

Ce chemin qui part de l'église vers Ysammberville, est-il celui créé par les Normands ?

La mairie
La halle aux grains date du siècle dernier, elle possède une voûte en bois de portée exceptionnelle de 18 mètres. Elles est utilisée comme salle de spectacles et de réunions.
La première fut construite au moyen âge par les dames de Caen pour le marché.
Elles furent reconstruites en 1610 puis en 1741.






Le bois du Rabey est traversé par la RD 902, route départementale qui va de Barfleur à Carteret, ici ce tronçon relie Quettehou à Valognes; Valognes où se situe la gare ou l'accès à la RN 13 qui mène à Caen et Paris.

Voir les commentaires

Quettehou : marché (10)

Publié le par Ph L

Un marché hebdomadaire, le mardi, est mentionné en 1450, sous le contrôle de l'Abbaye aux Dames de Caen. Ce serait donc un des plus vieux marchés du Val de saire. Il n'a certes pas l'importance des marchés de Saint Vaast et Saint Pierre Eglise mais il se maintient, et dès le printemps les déballeurs se font un peu plus nombreux, la municipalité tente de revigorer ce marché.

 
   

clic sur une image pour l'agrandir

Le bourg dispose d'un ensemble commercial développé, même si à la sortie de l'agglomération une grande surface dispose d'un zone de chalandise qui dépasse les limites du canton, elle a d'ailleurs tout fait en créant un magasin  type hard discount et en agrandissant sa surface de vente, avec un prix en général attractif sur le carburant.



Les foires n'existent plus, le grand rassemblement de la fin mai se faisait la veille de la foire de La Pernelle (31 mai).

Voir les commentaires